Notre newsletter



Actualités

Grâce à une étude approfondie des anomalies génétiques présentes dans les cancers de la plèvre, des chercheurs ont pu identifier un groupe de patients sensibles à l’action d’une molécule anticancéreuse.

Une étude fait la lumière sur un vaste détournement énergétique opéré par les cellules de cancers du sein. Le coup de filet des chercheurs permet d’épingler des protéines directement impliquées et d’imaginer, à terme, une mesure thérapeutique.

Des travaux récents ouvrent des perspectives majeures pour l’optimisation des nouveaux traitements d’immunothérapie. Focus sur la double action des SMC, une nouvelle classe de molécules anti-cancéreuses.

Des travaux réalisés entre Marseille et Cincinnati (États-Unis) ont permis de décrire un mécanisme central du processus métastatique dans certains cancers agressifs. Une protéine, ELMO1, est sous le feu des projecteurs.

Une équipe franco-allemande a décrit un mécanisme inédit qui serait à l’origine de la transformation cancéreuse des cellules par le virus d’Epstein-Barr, qui infecte environ 95 % de la population adulte mondiale.

bt je fais un don int

commande publis

Fondation ARC pour la recherche sur le cancer, reconnue d'utilité publique

  • Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON