Notre newsletter



Bienvenue sur le site de la Fondation ARC > Les cancers ORL (nez, bouche, gorge, oreilles) > La sphère ORL et les cancers ORL

La sphère ORL et les cancers ORL

Qu’est-ce que la sphère ORL ?

La sphère ORL, ou oto-rhino-laryngée, regroupe le nez, la bouche, la gorge (pharynx et larynx) et les oreilles. Les tumeurs ORL touchent majoritairement les trois premiers organes appelés aussi voies aéro-digestives supérieures (VADS) :

Les fosses nasales du nez communiquent avec les sinus. Elles forment le début du système respiratoire.

La bouche ou cavité buccale comporte plusieurs structures anatomiques, dont les lèvres, le plancher buccal, la langue, les gencives, les joues et le palais. Elle forme le début du système digestif.

Le pharynx représente le carrefour des voies digestives et respiratoires. Il s’ouvre à la fois sur les cavités buccale et nasale, permettant le passage de l’alimentation dans l’œsophage et de l’air dans la trachée. Il fait donc partie du système digestif et du système respiratoire. Il forme également une caisse de résonance pour la voix. Le pharynx est subdivisé en trois zones :

le nasopharynx (ou cavum) s’étend à l’arrière de la cavité nasale jusqu’au voile du palais,
l’oropharynx, à l’arrière de la cavité buccale, est la région allant du voile du palais à la base de la langue,
l’hypopharynx (ou laryngopharynx) se situe à l’arrière du larynx.
Le larynx est le passage reliant le laryngopharynx et la trachée. Son rôle est de permettre le passage de l’air vers les poumons. Il comporte également les cordes vocales, qui permettent la formation de la voix.

Que sont les cancers ORL ?

Parmi les cancers ORL, ou cancers des voies aéro-digestives supérieures, on distingue les cancers hauts du système digestif, des cancers hauts du système respiratoire.

Les premiers comprennent les cancers de la bouche, des joues, du palais, de la langue, des amygdales, du pharynx, de l’oropharynx et de l’hypopharynx.

Les seconds regroupent les cancers des fosses nasales, des sinus, du nasopharynx et du larynx. Dans leur grande majorité, ces tumeurs touchent les muqueuses qui tapissent ces organes. Sans traitement, ces anomalies progressent, augmentent de volume et infiltrent progressivement les tissus sous-jacents ; des cellules tumorales peuvent se propager aux ganglions lymphatiques et, à terme, entraîner la formation de métastases à distance de la tumeur.

Les cancers ORL font souvent peur, notamment en raison de leurs conséquences. Du fait de leur localisation, le traitement de ces tumeurs peut avoir des effets majeurs sur les capacités d’alimentation, de respiration et de phonation du malade. Un diagnostic précoce augmentent les chances d’avoir recours à un traitement dont les conséquences esthétiques ou fonctionnelles seront minimisées.

Ce dossier a été réalisé avec le concours du Pr Patricia Beutter, chef du service ORL et de chirurgie cervico-faciale du CHU de Tours. 

Dernière mise à jour : 23-11-2012

commande publis

bt QC ferme
Téléchargez la brochure
Les cancers ORL

Partagez, échangez !

Facebook Fondation ARC Twitter Fondation ARC Google Plus Fondation ARC
Vimeo Fondation ARC YouTube Fondation ARC Viadeo Fondation ARC

Sport et cancer

Fondation ARC pour la recherche sur le cancer, reconnue d'utilité publique

  • Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON