Back to top
Intro donation

Contribuer

à la recherche sur le cancer

Contribuer à la recherche sur le cancer :
Don ponctuel
Don mensuel
Punctual donation buttons
Regular donation buttons
12 novembre 2012

Cancer de la prostate : des signatures génétiques dans les formes agressives

Selon deux études récentes, deux signatures génétiques distinctes pourraient prédire la sévérité du cancer de la prostate.

Pour évaluer l'agressivité d'un cancer de la prostate, les médecins disposent aujourd’hui de tests, peu précis.

Pourtant, étant donné les diverses formes  de ce cancer, il devient essentiel de développer des tests qui affineraient davantage le pronostic. Dans deux études récentes, deux groupes de gènes ont été identifiés à partir de l'analyse de l'ensemble du matériel génétique de patients.  Chacun d'entre eux permet d'une part de prédire si le patient est atteint d'un cancer résistant ou pas à la castration (par hormonothérapie) et d'autre part, de caractériser l'agressivité du cancer et donc de poser un pronostic plus fiable. Dans la première étude, les chercheurs ont mis en évidence une signature de neuf gènes caractéristiques d'une évolution rapide. Dans la seconde, c'est un ensemble de six gènes qui est pronostique d'une maladie agressive, et qui permet donc de mieux estimer l'espérance de vie.


M.C.

Source : R. Ross et coll,Lancet Oncology, publication en ligne 9 octobre 2012 D.Olmos et coll, Lancet Oncology, publication en ligne 9 octobre 2012


Retrouvez-nous
sur les réseaux sociaux