Back to top
Intro donation

Contribuer

à la recherche sur le cancer

Contribuer à la recherche sur le cancer :
Don ponctuel
Don mensuel
Punctual donation buttons
Regular donation buttons
17 décembre 2012

Lutter contre la résistance aux traitements

Des chercheurs ont mis en évidence une mutation génétique à l'origine du phénomène de résistance aux traitements anti-tumoraux.

Certains cancers ne répondent plus après un certain temps aux molécules qui font régresser la maladie : les médecins parlent alors de résistance aux traitements.

Des travaux menés par René Bernards du Netherlands Cancer Institute et ses collègues ont permis d'identifier un gène impliqué dans ce mécanisme de résistance ; ils ouvrent la voie à une restauration de l'efficacité des traitements contre les tumeurs.

Les chercheurs se sont intéressés aux cancers bronchiques non à petites cellules (CBNPC), traités aujourd'hui par une molécule appelée crizotinib. Dans ces cellules cancéreuses, une mutation peut toucher le gène MED12 et entraîner une résistance à l'action de ce médicament. Pour l'équipe du Pr Bernards, la détection de cette mutation génétique (qui pourrait s'appliquer à d'autres types de cancers) permettrait de prédire une future résistance au traitement et d'orienter in fine vers d'autres options thérapeutiques.

Ces travaux ont également détaillé le mécanisme de cette résistance. La mutation du gène MED12 entraîne une production plus importante d'une protéine, le TGF-bR2, située sur la membrane des cellules : la présence de cette protéine est suffisante pour empêcher le crizotinib d'agir sur les cellules cancéreuses. Lors d'un essai pré-clinique, les chercheurs ont bloqué l'action du TGF-bR2 grâce à un médicament : les cellules tumorales sont redevenues sensibles au crizotinib. Cette solution est une voie de sortie face à la résistance développée par le cancer vis-à-vis de cette molécule antitumorale.


G.F.

Source : S. Huang et al. MED12 controls the response to multiple cancer drugs through regulation of TGF-beta receptor signaling. Cell. En ligne le 21 novembre 2012.


Retrouvez-nous
sur les réseaux sociaux