Back to top
Intro donation

Contribuer

à la recherche sur le cancer

Contribuer à la recherche sur le cancer :
Don ponctuel
Don mensuel
Punctual donation buttons
Regular donation buttons
03 janvier 2013

Trois chercheurs soutenus par la Fondation ARC récompensés

L'Inserm a récompensé trois chercheurs soutenus par la Fondation ARC. Philippe Sansonetti a notamment reçu le Grand Prix Inserm 2012.

Le Grand Prix Inserm a été décerné cette année au Pr Philippe Sansonetti, directeur de l'Unité Inserm « Colonisation et invasion microbienne des muqueuses », à l’Institut Pasteur de Paris, pour ses travaux sur l'infection bactérienne.

Le professeur Philippe Sansonetti est titulaire de la chaire de microbiologie et maladies infectieuses au Collège de France depuis 2008. La Fondation ARC soutient ses travaux sur l'équilibre entre la flore bactérienne de l'intestin (appelée microbiote) et la santé humaine. Il s'intéresse notamment aux mécanismes liant les infections intestinales (par exemple par les streptocoques) qui modifient la composition de cette flore intestinale et l'apparition de certains cancers du côlon.

L'Inserm a également remis deux prix recherche à Sophie Ugolini et Jessica Zucman-Rossi, toutes deux soutenues par la Fondation ARC. Sophie Ugolini, directrice de recherche Inserm au centre d'immunologie de Marseille Luminy, participe à un programme de grande ampleur financé par la Fondation ARC pour améliorer le traitement de la leucémie. Ce projet, dirigé par le Pr Didier Blaise, concerne la combinaison d'une greffe de moelle osseuse et d'une nouvelle forme d’immunothérapie, via l'injection de cellules immunitaires dites « Natural Killer » (NK). Ces cellules NK sont des tueuses naturelles de tumeurs qui ont l’avantage d’épargner les autres cellules et les tissus sains.

Jessica Zucman-Rossi, directrice de l'Unité « Génomique fonctionnelle des tumeurs solides » à Paris, s'intéresse à la génétique des tumeurs humaines. Elle coordonne un projet de recherche financé par la Fondation ARC, l'ANRS (Agence nationale de recherches sur le Sida et les hépatites virales) et l'INCa (Institut national du cancer) qui vise à identifier les altérations des gènes qui induisent une tumeur du foie.


G.F.


Retrouvez-nous
sur les réseaux sociaux