Back to top
Intro donation

Contribuer

à la recherche sur le cancer

Contribuer à la recherche sur le cancer :
Don ponctuel
Don mensuel
Punctual donation buttons
Regular donation buttons
17 juin 2013

Un chercheur soutenu par la Fondation récompensé

Le Pr Thomas Baumert a reçu le prix Galien pour ses recherches sur le virus de l'hépatite C et le cancer du foie.

Le Prix Galien a été décerné le 5 juin au Pr Thomas Baumert pour ses travaux sur le virus de l'hépatite C, à l'origine de nombreux cancers du foie. Ce prix, attribué depuis 1970, récompense « des innovations thérapeutiques récentes mises à la disposition du public ainsi que des travaux de recherche pharmaceutique ».

Le lauréat de cette année, le Pr Baumert, est directeur du laboratoire « Interactions Virus-Hôte et Maladies Hépatiques » (Inserm/université de Strasbourg) depuis 2009 ; il s'intéresse en particulier aux mécanismes d'entrée du virus dans les cellules, ce qui a permis « l'identification de nouvelles cibles pour des stratégies de prévention et de traitement de l'infection et des pathologies hépatiques induites par le virus », selon la présentation du projet scientifique de son équipe.

Chaque année, les cancers du foie dus à une infection par le virus de l'hépatite C sont à l'origine de 1 400 décès en France. La Fondation ARC a ainsi décidé de soutenir les travaux du Pr Baumert, et plus particulièrement un nouveau projet de recherche baptisé NanoISI, mené en collaboration avec l'équipe du Dr Jean-Claude Voegel. Les chercheurs strasbourgeois s'intéressent au traitement des carcinomes hépatocellulaires (CHC) par thérapie génique, une nouvelle stratégie médicale visant à moduler l'activité des gènes responsables de l'apparition des cellules cancéreuses. Le projet NanoISI s'appuie notamment sur les progrès de l'imagerie afin de suivre des nanoparticules porteuses de la thérapie dans l'organisme. Le soutien de la Fondation ARC à ce projet s'élève à 198 000 euros pour les deux prochaines années. Il s'inscrit dans le cadre du partenariat noué pour une durée de cinq ans avec l'Institut hospitalo-universitaire (IHU) de Strasbourg, centre d'excellence dont la Fondation est membre fondateur depuis 2011.


G.F.


Retrouvez-nous
sur les réseaux sociaux