Back to top
Intro donation

Contribuer

à la recherche sur le cancer

Contribuer à la recherche sur le cancer :
Don ponctuel
Don mensuel
Punctual donation buttons
Regular donation buttons
09 décembre 2013

Une nouvelle technique pour détecter des cellules cancéreuses

Une équipe américaine repère les cellules cancéreuses présentes dans le liquide pouvant entourer les poumons en mesurant leur rigidité.

La ponction pleurale, également appelée thoracocentèse, est un prélèvement du liquide accumulé dans la cavité pleurale (on parle d'épanchement pleural).

La présence de cellules cancéreuses à cet endroit (résultat de leur dissémination, avant l'apparition éventuelle de métastases) est repérée aujourd'hui par l'examen au microscope par un anatomopathologiste, mais cette technique est longue et coûteuse. Une collaboration entre l'université de Californie à Los Angeles et l'université Harvard (États-Unis) a évalué l'intérêt d'une nouvelle méthode d'analyse des cellules présentes dans le liquide pleural : la cytométrie de déformabilité.

Cette technique repose sur les différences d'ordre physique entre les cellules saines et les cellules cancéreuses, ces dernières étant plus rigides. La cytométrie de déformabilité mesure la capacité de déformation des cellules qui, soumises à des pressions hydrauliques, adoptent une forme de crêpe plus ou moins aplatie. La cytométrie permet d'analyser jusqu'à 1 000 cellules par seconde. Avantage : il n'y a pas besoin de marqueur pour distinguer les cellules cancéreuses des cellules saines, la différence se faisant uniquement sur leurs propriétés physiques. Cette technique d'analyse se révèle ainsi rapide et peu coûteuse.

Un modèle mathématique mis au point par les chercheurs américains a permis, à partir de la rigidité mesurée des cellules, de les classer selon leur nature bénigne ou maligne. Ce premier essai d'analyse du liquide pleural chez des patients doit se poursuivre pour évaluer comment il pourrait intégrer les dispositifs de diagnostic, voire de suivi de réponse aux traitements antitumoraux.


G.F.

Source : H.T.K. Tse et al. Quantitative diagnosis of malignant pleural effusions by single-cell mechanophenotyping. Science Translational Medicine. En ligne le 20 novembre 2013.


Retrouvez-nous
sur les réseaux sociaux