Back to top
Intro donation

Contribuer

à la recherche sur le cancer

Contribuer à la recherche sur le cancer :
Don ponctuel
Don mensuel
Punctual donation buttons
Regular donation buttons
20 décembre 2016

Cancer du sein, une réduction mondiale de la mortalité

Des données présentées au début du mois lors du Symposium sur le cancer du sein de San Antonio montrent que la mortalité par cancer du sein régresse d’une manière générale dans de nombreux pays à travers le monde. Des résultats à analyser avec précaution.

Les données épidémiologiques portant sur le nombre de cas de cancer ou sur leur mortalité sont difficiles à obtenir et complexes à analyser. Des chercheurs du Centre international de recherche sur le cancer (le CIRC) ont réalisé ce travail pour les cancers du sein et ont ainsi pu observer l’évolution de la mortalité sur la période 1987 – 2013, dans 47 pays.

En moyenne, leurs résultats incitent à l’optimisme, avec une tendance générale à la baisse à travers le monde. Plus précisément, cette amélioration était observée dans 39 des 47 pays pris en compte. L’Angleterre et le Pays de Galles arrivaient en tête, avec une baisse de 46 %. Au contraire, certains pays ont vu ce taux de mortalité par cancer du sein augmenter lors des 25 dernières années, comme le brésil, la Colombie mais surtout la Corée du Sud, avec une hausse de 83 % dans ce dernier cas. Malgré cette hausse spectaculaire, le taux des années 2010 restait inférieur à celui de certains pays qui ont bénéficié d’une baisse, les Etats-Unis, par exemple : sur la période 2011-2013, on comptait encore 14 décès pour 100 000 femmes aux USA contre 5,3 pour 100 000 en Corée du Sud.

Au-delà du simple constat chiffré, l’objectif de ces larges études est de comparer des systèmes de santé, des dispositifs de dépistage, de diagnostic précoce ou de prise en charge. Evidemment l’équation est complexe et les auteurs reconnaissent ne pas être en mesure d’identifier UN facteur qui signe, de façon universelle, la meilleure façon de lutter contre les cancers du sein. Comment expliquer des différences de tendance entre pays sensiblement comparables en terme de systèmes de santé ou encore certaines hausses remarquables ? En ce qui concerne l’augmentation drastique de la mortalité en Corée du Sud, elle pourrait être attribuée, selon une hypothèse avancée par les auteurs, à un changement radical de modèle de société dans les années 50. Le pays, qui était largement rural, s’est très rapidement industrialisé et occidentalisé. Une explication qui met donc en avant les origines environnementales et comportementales de ces cancers. En ce qui concerne les effets du dépistage par mammographie, les données ne permettent pas de mettre en évidence une différence claire entre les pays qui ont initié leur programme dès les années 80 et ceux qui ne l’ont introduit qu’en 2005. Des différences plus fines dans le système de santé et la prise en charge des patientes pourraient expliquer les écarts de mortalité entre pays similaires, mais les études comparatives manquent, selon les chercheurs du CIRC.


R. D.

Source : Communiqué de presse de l’association américaine pour la recherche sur le cancer


Retrouvez-nous
sur les réseaux sociaux