Back to top

Contribuer

à la recherche sur le cancer

Ensemble, agissons pour guérir

2 cancers sur 3 d'ici 2025

Contribuer à la recherche sur le cancer :
Don ponctuel
Don mensuel
Punctual donation buttons
Regular donation buttons

Ensemble, agissons pour guérir

2 cancers sur 3 d'ici 2025

03 septembre 2015

Activité physique chez les jeunes patients : les bienfaits sont quantifiables

L’association marseillaise Sourire à la Vie a publié les résultats d’une étude pilote menée en 2013 auprès de onze enfants et adolescents atteints de cancers. Le programme d’activité physique et sportive mis en place a eu un impact positif sur la santé physique et psychologique des enfants malades.

Cela fait maintenant bientôt 10 ans que l’association Sourire à la Vie offre un accompagnement aux enfants et adolescents atteints de cancer. Au sein de l’hôpital de la Timone, à Marseille, les médecins, épaulés par des spécialistes de l’activité physique adaptée, proposent à ces enfants malades d’entretenir leur forme physique et leur joie de vivre grâce à un programme « d’entrainement » bien précis.

En 2013, l’association a mis en place une étude pilote pour évaluer la faisabilité d’une telle approche et les bénéfices que les jeunes peuvent en tirer. Le programme évalué s’étalait sur 6 semaines, avec, en point d’orgue, une expédition de 5 jours en traineau à chiens au Canada.

Au programme des séances spécifiquement conçues pour s’adapter aux besoins des jeunes qui suivent des traitements lourds : échauffement, renforcement musculaire, endurance puis étirement. En ligne de mire, l’expédition en traineau à chiens au Canada était un objectif stimulant qui nécessitait une réelle préparation physique.

Aucun abandon n’a été à déplorer parmi les onze volontaires de cette étude pilote. Tests de marche, d’effort statique, force des membres supérieurs et inférieurs… mais aussi évaluation de l’estime de soi et de la perception de son propre corps (santé, force, attractivité…) : tous ces tests, dont la méthodologie a par ailleurs été validée dans de nombreuses études, ont permis de mettre en évidence les bénéfices, tant physiques que psychologiques, du programme mis au point par l’équipe de professionnels de Sourire à la Vie.

Forts de plusieurs années d’expérience et des résultats préliminaires positifs de cette étude pilote, l’association, les services hospitaliers et les chercheurs ont initié en juin 2014 une étude de plus grande ampleur, avec le soutien de la Fondation ARC. Cette étude randomisée vise à comparer les temps d’hospitalisation ainsi que la santé physique et psychologique entre deux groupes d’enfants : ceux inclus dans le programme d’activité physique adaptée et ceux suivant le parcours de soins classique. L’objectif est clair : faire la preuve scientifique que ces soins de support ne représentent pas un coût supplémentaire pour la prise en charge mais permettent une amélioration de l’état de santé tout en allégeant la « médicalisation » des enfants.


R.D.

Source : Vallet, C. et al ; Pilot evaluation of physical and psychological effects of a physical trek programme including a dog sledding expedition in children and teenagers with cancer; ecancer Medical Journal; Aout 2015 (lien : http://ecancer.org/journal/9/full/558-pilot-evaluation-of-physical-and-psychological-effects-of-a-physical-trek-programme-including-a-dog-sledding-expedition-in-children-and-teenagers-with-cancer.php


Retrouvez-nous
sur les réseaux sociaux