Back to top
Intro donation

Contribuer

à la recherche sur le cancer

Contribuer à la recherche sur le cancer :
Don ponctuel
Don mensuel
Punctual donation buttons
Regular donation buttons

Cancers du sein, une nouvelle piste en cas de résistance à l’hormonothérapie ?

Des résultats précliniques laissent espérer l’émergence d’une nouvelle cible thérapeutique pour les patientes atteintes d’un cancer du sein ER+ résistant à l’hormonothérapie.

Les cancers du sein qui expriment des récepteurs aux œstrogènes (RE+) ont beau être les plus fréquents et les mieux traités, leur développement n’est pas pour autant parfaitement compris. En particulier, tous les mécanismes permettant aux cellules de résister aux traitements qui bloquent la stimulation hormonale ne sont pas identifiés.

C’est pour y voir plus clair que des chercheurs américains se sont penchés sur la fonction de la protéine PTK6, fortement surexprimée dans ces cancers du sein comme dans ceux exprimant la protéine HER2 ou encore dans les cancers de la prostate ou des ovaires.

Différentes études avaient pu montrer que PTK6 assume des fonctions de régulation de la prolifération ou de la migration des cellules. Par ailleurs, il semblerait qu’elle soit aussi liée à des mécanismes de résistance à la thérapie ciblée anti-HER2 dans les cancers du sein qui expriment ce récepteur.

Grace à l’utilisation de plusieurs modèles d’étude, in vitro ou in vivo, les chercheurs sont parvenus à montrer que l’expression de PTK6 dans des cellules cancéreuses entrainait la résistance de ces cellules aux différentes hormonothérapies proposées actuellement aux femmes atteintes d’un cancer du sein RE+. Réciproquement, lorsque les chercheurs éteignaient l’expression de PKT6 dans des cellules cancéreuses résistantes aux hormonothérapies, un programme de mort cellulaire était invariablement déclenché et la croissance tumorale était arrêtée.

Sur la base de tels résultats, et sous réserve que des molécules capables de bloquer l’action de PTK6 soient développées, une nouvelle cible thérapeutique pourrait bien voir le jour dans les années à venir. Les patientes qui subissent une rechute, malgré un traitement d’hormonothérapie, pourraient ainsi disposer d’une nouvelle thérapie efficace.


R. D.

Source : Ito, K. et al ; PTK6 regulates growth and survival of endocrine therapy-resistant ER+ breast cancer ; NPJ Breast Cancer ; 17 novembre 2017


Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

Les ressources de la Fondation ARC proviennent exclusivement de la générosité de ses donateurs et testateurs.

Vous bénéficiez d'une réduction d'impôt à hauteur de 66 % du montant de votre don, si vous êtes imposable sur le revenu, et de 75 % si vous êtres assujetti à l'IFI.