Back to top

Contribuer

à la recherche sur le cancer

Agissons contre le cancer du sein

pour protéger les femmes qui nous sont chères

Contribuer à la recherche sur le cancer :
Don ponctuel
Don mensuel
Punctual donation buttons
Regular donation buttons

Agissons contre le cancer du sein

pour protéger les femmes qui nous sont chères

Dépistage du cancer du col de l’utérus : lancement officiel du programme national

Les études préliminaires étaient positives et les agences de santé l’avaient recommandé : le dépistage organisé du cancer du col de l’utérus sera déployé à l’échelle nationale en 2018.

Cancer du sein, cancer colorectal et maintenant cancer du col de l’utérus : les dispositifs de dépistage organisé s’étofferont cette année avec le lancement du programme national de dépistage de ce cancer féminin qui touche chaque année près de 3 000 femmes.

En septembre 2016 et en janvier 2017, l’Institut national du cancer et l’agence Santé publique France publiaient des résultats d’études portant sur l’évaluation d’un dispositif destiné à organiser la participation des femmes au dépistage du cancer du col de l’utérus. Les résultats positifs avaient alors conduit les agences à recommander la mise en œuvre d’un tel dispositif à l’échelle nationale.

Dans un communiqué du 11 mai 2018, Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, a annoncé la mise en place du troisième programme national de dépistage, après celui du cancer du sein (2004) et celui du cancer colorectal (2009). Les femmes de 25 à 65 ans qui n’ont pas réalisé de frottis du col de l’utérus dans les 3 années précédentes vont être invitées, par courrier, à se rendre chez un médecin ou une sage-femme pour effectuer l’examen. Ce frottis sera pris en charge à 100% par l’Assurance maladie.

Le texte officiel qui encadre la mise en œuvre de ce nouveau dépistage organisé permet notamment de définir précisément les objectifs et les missions des différents acteurs impliqués, du médecin à l’agence régionale de santé en passant par l’Assurance maladie et il fixe les modalités de réalisation des prélèvements et du suivi des femmes. Enfin, il rappelle que le programme national de dépistage doit comprendre la mise en place d'actions spécifiques ou de stratégies complémentaires (accompagnement au dépistage, médiation sanitaire, auto-prélèvements, unités mobiles, etc.) en direction de populations vulnérables et/ ou très éloignées du système de santé, un point majeur étant donné que, pour ce cancer, le niveau socio-économique a un impact démontré sur la mortalité, comme le rappelle le ministère.

Le déploiement de ce dépistage organisé est, par ailleurs, l’occasion de rappeler l’ensemble des mesures mises en place pour prévenir les cancers du col de l’utérus avec, en premier lieu, la campagne de vaccination contre le Papillomavirus, proposée en France à toutes les jeunes filles de moins de 19 ans.


R.D.

Sources : Dépêche APM ; Agnès Buzyn annonce le lancement du        dépistage organisé du cancer du col de l'utérus ; Vendredi 11 mai  2018 
Texte sur légifrance  


 


Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

Les ressources de la Fondation ARC proviennent exclusivement de la générosité de ses donateurs et testateurs.

Vous bénéficiez d'une réduction d'impôt à hauteur de 66 % du montant de votre don, si vous êtes imposable sur le revenu, et de 75 % si vous êtes assujetti à l'IFI (sous réserve de maintien du barème dans le cadre du projet de loi de finances 2018).