Back to top
Intro donation

Contribuer

à la recherche sur le cancer

Contribuer à la recherche sur le cancer :
Don ponctuel
Don mensuel
Punctual donation buttons
Regular donation buttons

Radio-immunothérapie : des progrès dans les cancers métastatiques

La combinaison de la radiothérapie et d’une immunothérapie obtient des résultats encourageants chez certains patients métastatiques.

Pour enrayer le développement de maladies complexes et évolutives que sont les cancers, multiplier les angles de tir semble être une option évidente. Encore faut-il le prouver !

Un essai clinique, réalisé auprès d’une centaine de patients, apporte des éléments en faveur de l’association entre une immunothérapie et des séances de radiothérapie pour lutter contre les métastases pulmonaires et hépatiques.

Dans cet essai, les investigateurs ont évalué deux approches. Certains patients recevaient des séances de radiothérapie stéréotaxique dès le début du traitement d’immunothérapie (traitements concomitants) alors que d’autres recevaient l’irradiation plusieurs semaines après la première injection d’anticorps (traitements séquentiels). Dans les deux cas, l’immunothérapie s’échelonnait sur quatre cycles de 21 jours.

D’après les résultats présentés lors du dernier congrès de l’ASTRO (American society for radiation oncology), la maladie - jusqu’alors résistante aux autres traitements - était stabilisée chez la moitié des patients présentant des métastases pulmonaires et traités séquentiellement. Ce ratio chutait à 30 % en cas de métastases au foie. Le traitement concomitant permettait une stabilisation chez 45 % et 35 % des patients atteints de métastases pulmonaires ou hépatiques, respectivement. Enfin, la maladie était stabilisée chez 60 % des patients qui, atteints de lésions métastatiques plus importantes (au foie ou au poumon), avaient reçu une irradiation plus intensive.

Si la stabilisation de la maladie semblait plus accessible pour les patients atteints de métastases pulmonaires, grâce à l’approche séquentielle, c’est l’approche concomitante qui a permis d’observer une régression partielle de lésions cancéreuses chez trois patients (deux atteints de métastases pulmonaires et un atteint de métastases hépatiques). D’autre part, un effet « délocalisé » a pu être observé chez certains patients, des lésions tumorales régressant alors que d’autres étaient ciblées par l’irradiation.

Les ressorts biologiques de la synergie entre radiothérapie et immunothérapie, particulièrement révélée par cette action à distance, doivent encore être précisés. Pour l’heure, la principale hypothèse explorée est celle de l’activation du système immunitaire par les cellules cancéreuses tuées par l’irradiation. L’immunothérapie permettrait, dans ce scénario, de ménager un contexte favorable à la stimulation des cellules immunitaires anti-tumorales.

Le saviez-vous ?

La radiothérapie stéréotaxique est une technique qui repose sur l’utilisation de plusieurs micro-faisceaux d’énergie limitée convergeant vers la zone à traiter. Celle-ci peut ainsi être de très petite taille et recevoir une dose cumulée d’irradiation importante.


R. D.

Source : Communiqué de presse The ASCO POST : ASTRO 2017: Radiation-Immunotherapy Combination May Benefit Some Patients With Late-Stage Cancer; 27 septembre 2017


Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

Les ressources de la Fondation ARC proviennent exclusivement de la générosité de ses donateurs et testateurs.

Vous bénéficiez d'une réduction d'impôt à hauteur de 66 % du montant de votre don, si vous êtes imposable sur le revenu, et de 75 % si vous êtres assujetti à l'IFI.