Back to top
Intro donation

Contribuer

à la recherche sur le cancer

Contribuer à la recherche sur le cancer :
Don ponctuel
Don mensuel
Punctual donation buttons
Regular donation buttons

Communiqué de presse

15 avril 2019

Remise du 47e Prix Fondation ARC Léopold Griffuel

Stephen Philip Jackson et Laurence Zitvogel, deux chercheurs récompensés pour la qualité de leurs parcours et de leurs travaux contre le cancer.

Griffuel 2019Mercredi 10 avril, Claude Tendil, Président de la Fondation ARC pour la recherche sur le cancer, a remis le Prix Fondation ARC Léopold Griffuel aux lauréats de la 47e édition. Le jury présidé par le professeur Jules Hoffmann, Prix Nobel de physiologie ou médecine 2011, a désigné cette année deux lauréats : la professeure Laurence Zitvogel, oncologue et directrice de recherche d’une unité mixte de Recherche Inserm – Gustave Roussy – Université Paris Saclay et le professeur Stephen Philip Jackson, professeur de biologie à l’université de Cambridge et directeur des laboratoires de Cancer research UK au Wellcome Trust/Cancer Research UK Gurdon Institute à Cambridge.

Le Prix Fondation ARC Léopold Griffuel est le prix le plus important d’Europe dans le domaine de la recherche en cancérologie. Il récompense chaque année des chercheurs de renommée internationale dont les travaux ont abouti à une avancée majeure dans la recherche sur le cancer. Né de la détermination d’un couple de philanthropes, Léopold et Alice Griffuel, il est doté d’un montant total de 300 000 euros grâce aux revenus de deux immeubles parisiens légués en 1969. Depuis sa création, le prix a récompensé 53 lauréats travaillant dans le monde entier, tous issus des plus prestigieuses institutions de la recherche internationale. Claude Tendil a souligné l’importance de la générosité dans la lutte contre le cancer et remercié tous ceux sans la générosité desquels la Fondation ARC ne pourrait mener à bien ses ambitieux projets. Il a rappelé la particularité de l’action de la Fondation ARC qui est de : « couvrir tous les domaines de recherche, tous les cancers, à toutes les étapes de la maladie de la prévention à l’après traitement, en accompagnant les grands centres de recherche et de soins sur tout le territoire. »

Le professeur Jules Hoffmann, Prix Nobel de physiologie ou médecine 2011, a insisté sur la qualité des nombreuses candidatures soumises au jury international, qui atteste de l’essor remarquable de la lutte contre le cancer. Procédant à la présentation des lauréats, il a souligné que : « Ce prix est non seulement une récompense pour la carrière de ces chercheurs et le travail de toutes leurs équipes, mais aussi et surtout un encouragement à continuer à suivre leurs intuitions et à poursuivre la transversalité de leurs recherches. »

Laurence ZitvogelLauréate du Prix Fondation ARC Léopold Griffuel de recherche fondamentale (150 000 euros), la professeure Laurence Zitvogel a travaillé sur les différents mécanismes impliqués dans la réponse immunitaire anti-tumorale. Elle s’est ainsi intéressée aux cellules présentatrices d’antigènes et à leur capacité à initier cette réponse immunitaire, aux cellules de l’immunité innée ou encore aux mécanismes moléculaires responsables des modifications de la réponse immunitaire suite à la mort des cellules tumorales induite par les différentes thérapies. Enfin, plus récemment, ses travaux ont mis en avant que le microbiote intestinal pouvait influencer la réponse anti-tumorale, aussi bien positivement que négativement. Les travaux de Laurence Zitvogel ont apporté une contribution essentielle dans le domaine de l’immunologie et de l’oncologie et ont modifié la prise en compte du système immunitaire dans le traitement des cancers.

 

Steve JacksonLauréat du Prix Fondation ARC Léopold Griffuel de recherche translationnelle et clinique (150 000 euros), le professeur Stephen Philip Jackson s'est intéressé aux mécanismes de réparation de l’ADN et en particulier aux molécules réparant les cassures doubles brins, un des dommages les plus mortels pour la cellule. Ses recherches ont permis de montrer qu’en inhibant certains mécanismes de réparations de l’ADN, on pouvait induire la mort spécifique de certaines cellules tumorales. À partir de ces découvertes, le professeur Stephen Philip Jackson a participé au développement de plusieurs médicaments, utilisés couramment dans le traitement de certains cancers, comme l’Olaparib©, un inhibiteur de PARP. Les travaux de Stephen Philip Jackson sont donc de première importance et ont permis d’ouvrir la voie à de nouvelles thérapies, qu’il a luimême accompagnées depuis la recherche fondamentale jusqu’au développement clinique et industriel.

La Fondation ARC pour la recherche sur le cancer

Reconnue d’utilité publique, la Fondation ARC est 100 % dédiée à la recherche sur le cancer. Grâce à la générosité de ses donateurs et testateurs, elle alloue chaque année plus de 25 millions d’euros à des projets de recherche porteurs d’espoir pour les malades. Son objectif : contribuer à guérir 2 cancers sur 3 en 2025. La Fondation ARC est agréée par l’organisme de contrôle le « Don en confiance » depuis 1999.


Contact

Pour toute question, merci de contacter notre service relations presse.

Par email :

Par téléphone : 01 45 59 59 48 / 06 45 10 52 75


© Eric M. / Encre Noire/ Fondation ARC


Retrouvez-nous
sur les réseaux sociaux