Back to top
Intro donation

Contribuer

à la recherche sur le cancer

Contribuer à la recherche sur le cancer :
Don ponctuel
Don mensuel
Punctual donation buttons
Regular donation buttons

Les cancers de l'endomètre

Cancers de l'endomètre : les espoirs de la recherche

Ces dernières années, la recherche a rendu possible de grandes avancées dans le domaine de la prévention, du dépistage et des traitements des cancers de l’utérus.

Vers un dépistage unique des cancers gynécologiques ?

Selon une étude préliminaire, le frottis cervico-vaginal pourrait permettre de détecter non seulement le cancer du col de l'utérus mais aussi les cancers de l'endomètre et de l'ovaire. En effet, même en faible nombre, des cellules détachées des ovaires et de l'endomètre sont également prélevées lors du frottis. L'analyse de leur patrimoine génétique serait suffisamment sensible pour déceler les mutations associées à ces deux cancers.

Les thérapeutiques ciblées dans le cancer de l’endomètre

Il existe certaines modifications de gènes que l’on retrouve fréquemment dans le cancer de l’endomètre déjà évolué et qui peuvent être des cibles pour de nouveaux traitements qui agissent directement sur ces modifications ; c’est le cas par exemple des inhibiteurs de la protéine mTOR (temsirolimus, évérolimus) ou de la protéine PI3K, qui semblent avoir une activité intéressante dans cette maladie et qui sont en cours d’évaluation à plus grande échelle ; c’est également le cas des inhibiteurs de l’angiogenèse (qui bloquent la formation des vaisseaux autour de la tumeur et empêchent ainsi la tumeur d’être « ravitaillée »).

La Fondation ARC et la recherche sur les cancers de l'endomètre

La Fondation ARC finance des équipes qui cherchent à comprendre les mécanismes de formation des cancers de l’endomètre afin d’améliorer leur diagnostic précoce et les traitements de ces cancers. Entre 2008 et 2012, 30 projets ont été soutenus par la Fondation ARC, pour un montant total de plus de 1,3 millions d’euros.

 

Comprendre les mécanismes de formation des cancers de l’endomètre

De nombreuses équipes soutenues par la Fondation ARC travaillent sur les mécanismes à l’origine des cancers de l’endomètre. Certaines étudient les gènes qui interviennent dans la formation des cancers provoqués par une infection par un papillomavirus humain (HPV). D’autres s’intéressent aux facteurs favorisant la prolifération des cellules cancéreuses et le développement des tumeurs. D’autres encore étudient la dissémination des cellules cancéreuses et la formation des métastases.

 

Améliorer les traitements actuels et développer de nouvelles stratégies thérapeutiques

Des équipes se penchent sur la résistance des cellules cancéreuses aux chimiothérapies. Elles étudient des protéines présentes à la surface des cellules tumorales qui seraient impliquées dans la résistance aux traitements ; une autre équipe cherche à identifier de nouvelles cibles thérapeutiques afin d’augmenter l’efficacité des traitements. Des équipes développent des stratégies thérapeutiques innovantes en travaillant sur de nouveaux outils permettant de mieux cibler les thérapies actuelles. Ainsi, une équipe étudie de nouveaux anticorps qui pourraient permettre l’amélioration des traitements utilisés en immunothérapie.

 

Diagnostiquer et prévenir les cancers de l’endomètre

Certains projets devraient permettre d’améliorer le diagnostic précoce des cancers de l’endomètre : le développement de techniques d’imagerie et l’acquisition de microscope de pointe rendraient possible une meilleure caractérisation des tumeurs et l’identification de nouveaux biomarqueurs prédictifs pour les cancers associés aux HPV. Enfin, des équipes travaillent sur la prévention des cancers de l’endomètre et étudient le risque de développer un cancer après une infection par un HPV ou après l’exposition à certaines mycotoxines.


Ce dossier a été réalisé grâce au concours du Dr Patricia Pautier, oncologue médical et du Dr Christine Haie-Meder, radiothérapeute au Comité de gynécologie de Gustave Roussy (Villejuif).


Retrouvez-nous
sur les réseaux sociaux