Back to top
Intro donation

Contribuer

à la recherche sur le cancer

Contribuer à la recherche sur le cancer :
Don ponctuel
Don mensuel
Punctual donation buttons
Regular donation buttons

En 2016, 7 projets de recherche sur ces cancers ont reçu le soutien de la Fondation ARC

En 2016, plus de 1,5 millions d’euros alloués à la recherche sur ces cancers

11 500 nouveaux cas de cancers du rein diagnostiqués en 2012

Les cancers du rein

Les cancers du rein sont des cancers peu fréquents. Ils ne touchent généralement qu’un seul des deux reins, sauf dans les formes héréditaires de la maladie. Dans la plupart des cas, il s’agit de carcinomes dits « à cellules claires ».

Les reins sont des organes en forme de haricot de 10 à 12 cm de long sur 5 à 7 cm de large. Notre organisme comporte deux reins disposés de façon symétrique dans l’arrière de l’abdomen, à hauteur des deux dernières côtes.

Symptômes & diagnostic

Le cancer du rein ne provoque pas de symptômes aux premiers stades de développement et c’est seulement pour les formes plus avancées que des signes apparaissent. Le diagnostic est donc souvent posé tardivement au cours de l’évolution de la maladie.

Les symptômes

Le cancer du rein est une maladie qui reste longtemps silencieuse. Le plus souvent, il est diagnostiqué à l’occasion d’un examen d’imagerie médicale réalisé pour d’autres motifs.

Lorsque le cancer progresse, il peut toutefois entraîner plusieurs symptômes. Les signes les plus classiques sont la présence de sang visible dans les urines (hématurie), une douleur au niveau des flancs ou la présence d’une masse lombaire palpable.

Ces symptômes ne sont pas tous nécessairement présents et s’accompagnent parfois de signes moins spécifiques comme un amaigrissement, de la fatigue ou encore de la fièvre. L’apparition d’un ou de plusieurs de ces symptômes ne signifie pas que l’on est nécessairement atteint d’un cancer. Des examens doivent être réalisés pour confirmer ou infirmer ce diagnostic.


Le diagnostic

Deux types d’examens sont nécessaires pour établir précisément un diagnostic de cancer du rein : des examens d’imagerie et un examen anatomo-pathologique de tout ou partie de la tumeur.

Le scanner (ou tomodensitométrie - TDM) abdominal est l’examen le plus précis pour orienter le diagnostic. Son fonctionnement repose sur l’utilisation de rayons x qui balaient l’ensemble du corps. Cet examen permet d’obtenir des images en coupe de la région abdominale.


Vivre avec & après la maladie

Après un cancer du rein, le patient peut souvent retrouver une vie quotidienne normale, sauf si le fonctionnement résiduel des reins n’est pas suffisant. Dans ce cas, il doit suivre une prise en charge adaptée.

Après le diagnostic d’un cancer, les patients peuvent ressentir différentes émotions, parfois contradictoires.

Ils peuvent éprouver des sentiments allant de l’optimisme au désespoir, du courage à l’anxiété selon les moments. Les proches, eux aussi, peuvent être très affectés.

Toutes ces réactions sont parfaitement normales chez des personnes confrontées à un tel bouleversement. En général, les patients réagissent mieux face au choc émotionnel s’ils peuvent en parler ouvertement avec leur famille ou des amis. Le soutien des proches, l’écoute et l’empathie du personnel soignant facilitent l’acceptation de la maladie et, à terme, l’efficacité des traitements.


ON PEUT TOUS
S’ENGAGER !

Faire un don, organiser une collecte, devenir partenaire, s’informer sur les legs et assurances-vie… Les moyens de s’engager contre le cancer sont multiples.

Ensemble, accélérons la recherche pour sauver plus de vies.

Contribuer à la recherche sur le cancer :

Don ponctuel
Don mensuel
Punctual donation buttons
Regular donation buttons

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

Fondation ARC, reconnue d’utilité publique. SIREN : 752 064 949