Back to top
Intro donation

Contribuer

à la recherche sur le cancer

Contribuer à la recherche sur le cancer :
Don ponctuel
Don mensuel
Punctual donation buttons
Regular donation buttons

53 041 nouveaux cas de cancers du sein diagnostiqués en 2011

En 2016, 39 projets de recherche ont été soutenus par la Fondation ARC

En 2016, plus de 7,1 millions d’euros alloués à la recherche sur ce cancer

Les cancers du sein

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent dans la population féminine. C’est généralement une maladie de bon pronostic lorsqu’elle est dépistée tôt.

Les seins sont des organes de nature glandulaire dont la fonction est de produire du lait. Chaque sein se divise en 15 à 20 secteurs appelés lobes.

Chacun de ces lobes se divise en nombreux lobules, plus petits, qui s’achèvent en douzaines de minuscules bulbes sécrétant le lait. Les lobes, lobules et bulbes sont reliés entre eux par les canaux galactophores.

Dépistage & diagnostic

Plus la détection d’un cancer est précoce, plus les chances de guérison sont importantes. En France, un dépistage organisé du cancer du sein existe pour les femmes de 50 à 74 ans.

Le dépistage

Un suivi gynécologique régulier, assuré par le médecin traitant ou par un gynécologue est recommandé à toutes les femmes.

Dès 50 ans, le dépistage individuel laisse la place au dépistage organisé : tous les deux ans, toutes les femmes de 50 à 74 ans sont invitées à pratiquer une mammographie dans un centre de radiologie agréé de leur choix. Cet examen est gratuit, sans avance de frais.

Qui
Les femmes
âgées de 50 à 74 ans
Comment
Mammographie
Quand
Tous les deux ans

La mammographie est pratiquée après un examen clinique (palpation). Le cliché radiologique est ensuite examiné par deux médecins afin de favoriser le repérage d’anomalies précoces de très petites tailles. Si une image anormale est repérée des examens complémentaires seront prescrits pour préciser la nature de la lésion.


Le diagnostic

Lorsqu’une une anomalie est découverte par la patiente elle-même ou au cours d’un examen de dépistage, différents examens sont nécessaires pour confirmer ou infirmer un diagnostic de cancer du sein.

Lorsqu’il s’agit de diagnostiquer un cancer du sein, le médecin va en premier lieu réaliser un examen clinique de sa patiente. Une palpation attentive du sein peut en effet être très instructive. Elle permet d’évaluer la taille, la consistance, la mobilité d’une anomalie… Le médecin observe également si la peau recouvrant le sein se modifie à certains endroits, en demandant à la patiente de mettre ses bras dans différentes positions.


Vivre avec & après la maladie

Le diagnostic de cancer est une épreuve difficile. L’équipe médicale est là pour aider et orienter les patientes et leurs proches.

Une femme apprenant qu’elle a un cancer du sein passe par toutes sortes d’émotions, souvent contradictoires. 

Parfois, les personnes malades et leur famille éprouvent un sentiment de découragement ou de révolte. À d’autres moments, les sentiments peuvent aller de l’optimisme au désespoir, ou du courage à l’anxiété.

Toutes ces réactions sont parfaitement normales chez des personnes confrontées à un bouleversement de leur vie. En général, les patientes réagissent mieux face au choc émotionnel si elles peuvent en parler ouvertement avec leur famille ou des amis.

Les questions sur l’avenir, outre les interrogations plus immédiates concernant les examens, le traitement, le séjour à l’hôpital, les frais médicaux, se posent souvent.


Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

Fondation ARC, reconnue d’utilité publique.