Back to top

Contribuer

à la recherche sur le cancer

Agissons d'urgence pour guérir toujours plus d'enfants

et préserver leur avenir

Contribuer à la recherche sur le cancer :
Don ponctuel
Don mensuel
Punctual donation buttons
Regular donation buttons

Agissons d'urgence pour guérir toujours plus d'enfants

et préserver leur avenir

Leucémies de l'enfant : les facteurs de risque

Il est très difficile de corréler rigoureusement une maladie leucémique donnée avec un facteur de risque spécifique. Cependant, certains facteurs sont identifiés.

Les facteurs génétiques

Certaines anomalies chromosomiques constitutionnelles sont associées à un risque accru de leucémie.

Priorité Cancers Pédiatriques

 

Ainsi, les enfants porteurs d’une trisomie 21 ont un risque environ 20 fois supérieur de développer une leucémie par rapport aux enfants de la population générale.

Certaines maladies génétiques rares entraînent également une augmentation du risque : le syndrome familial de cancer dit « de Li-Fraumeni », les neurofibromatoses, la maladie de Fanconi, certains déficits immunitaires, l’ataxie-télangiectasie…

Il existe d’exceptionnels cas familiaux de leucémie, avec ou sans facteur génétique identifié.


Les facteurs non génétiques

Certains traitements ou contaminants environnementaux peuvent produire des altérations génétiques susceptibles d’augmenter le risque de leucémie : les radiations ionisantes, les pesticides, le benzène, les chimiothérapies… sont autant de causes incriminées. Toutefois, le lien de causalité entre l’exposition à ces substances et le développement d’une leucémie n’est pas toujours parfaitement élucidé.

Ainsi, si le rôle des radiations ionisantes à très forte dose est établi, celui des expositions chroniques à faible dose est plus incertain. Néanmoins, lorsqu’un examen radiologique doit être réalisé chez l’enfant, il est recommandé de limiter au maximum les doses de radiation utilisées. De même, les femmes enceintes doivent informer le médecin de leur grossesse avant tout examen médical impliquant un rayonnement.

Certaines données suggèrent que le risque de leucémie pourrait être un peu augmenté chez les enfants résidant à proximité immédiate de lignes électriques à haute et très haute tension. De même, bien que des cas de leucémie aient été rapportés chez des enfants vivant autour d’installations nucléaires, aucun élément scientifique actuellement disponible ne permet aujourd’hui de conclure à l’existence d’une augmentation des risques de ce type de cancer associée à la proximité de telles installations.

Toutefois, de nombreuses études sont actuellement en cours pour tenter de lever les incertitudes.

Les expositions maternelles à des solvants organiques et aux pesticides au cours de la grossesse pourraient constituer des facteurs de risque de leucémie pour l’enfant à naître. La consommation d’alcool pendant la grossesse pourrait accroître le risque de leucémie aiguë myéloïde chez l’enfant.


Ce dossier a été réalisé avec le concours du Pr André Baruchel, chef du service hémato-immunologie à l’hôpital universitaire Robert Debré, Paris.


Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

Les ressources de la Fondation ARC proviennent exclusivement de la générosité de ses donateurs et testateurs.

Vous bénéficiez d'une réduction d'impôt à hauteur de 66 % du montant de votre don, si vous êtes imposable sur le revenu, et de 75 % si vous êtes assujetti à l'IFI (sous réserve de maintien du barème dans le cadre du projet de loi de finances 2018).