Back to top
Intro donation

Contribuer

à la recherche sur le cancer

Contribuer à la recherche sur le cancer :
Don ponctuel
Don mensuel
Punctual donation buttons
Regular donation buttons

Cancer : attention aux traitements miracles !

Profitant de leur vulnérabilité, certaines personnes peuvent proposer aux patients atteints de cancer ou à leurs proches des traitements alternatifs non validés scientifiquement.

La Fondation ARC s’est associée à la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires et à l’Institut  national du cancer (INCa) afin de mettre en garde les patients et leurs proches contre les risques qui peuvent découler de certaines de certaines approches.

Vous, ou l’un de vos proches, êtes atteint d’un cancer ?

C’est une expérience éprouvante, qui vous affecte dans de nombreux aspects de votre vie, et qui peut vous rendre vulnérable.
Il arrive que des personnes ou des organisations cherchent à profiter de ce désarroi. Elles peuvent vous proposer des méthodes présentées comme plus efficaces que les traitements classiques : au moyen de prospectus déposés dans les salles d’attente, sur des sites internet, ou encore par le bouche-à-oreille. Non validées scientifiquement, ces méthodes peuvent être dangereuses.

Soyez vigilants
 

  • Si vos interlocuteurs dénigrent les traitements proposés par l’équipe médicale qualifiée qui vous prend en charge.
  • S’ils vous recommandent d’arrêter ces traitements.
  • Si l’on vous promet des bienfaits qui surpasseraient de très loin les résultats des traitements proposés par votre équipe médicale.
  • Si l’on vous propose des séances gratuites pour essayer telle ou telle méthode.
  • Si l’on vous demande de vous engager en réglant à l’avance un certain nombre de séances.
  • Si l’on vous propose d’acheter un appareil ou un produit présenté comme miraculeux, souvent à prix très élevé, non remboursé par l’Assurance maladie.
  • Si la prise en charge prétend agir à la fois sur le mental et le physique, voire sur toutes sortes de troubles divers.
  • Si vos interlocuteurs abusent d’un langage pseudo-scientifique très complexe ou si, au contraire, ils prétendent avoir découvert un principe d’action extrêmement simple.
  • Si l’on vous conseille de vous couper de votre famille, de votre médecin, de votre entourage pour favoriser votre guérison.
Quelques conseils

En cas de doute sur des propositions qui vous sont faites, n’hésitez pas à interroger l’équipe médicale spécialisée qui vous prend en charge ou votre médecin traitant. N’hésitez pas à leur parler de la façon dont vous vivez la maladie et les traitements. C’est leur rôle de vous apporter les soins et soutiens nécessaires. Ils peuvent vous orienter si vous en avez besoin vers des professionnels spécialisés dans les domaines psychologique, social, nutritionnel...À tout moment, vous avez la possibilité de demander un second avis médical.Tout au long de votre prise en charge, les associations d’aide aux malades peuvent vous informer et vous accompagner dans vos choix.

Dépliant Dérives sectairesDépliant Cancers, attention aux traitements miracles

Ces documents ont été conçus en février 2011 à l'initiative de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (MIVILUDES) par un groupe de travail rassemblant des représentants de l'Association pour la recherche sur le cancer (ARC), du Conseil national de l'ordre des médecins (CNOM), de la Direction générale de la santé (DGS), de la Fédération hospitalière de France (FHF), de la Fédération nationale des centres de lutte contre le cancer (FNCLCC), de l'Institut national du cancer (INCa) et de l'Union nationale hospitalière privée de cancérologie (UNHP).


En savoir plus

La Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (MIVILUDES ) peut vous renseigner sur des pratiques ou des méthodes qui vous sembleraient douteuses et qui présentent un risque de dérive sectaire.


 


Retrouvez-nous
sur les réseaux sociaux