Back to top
Intro donation

Contribuer

à la recherche sur le cancer

Contribuer à la recherche sur le cancer :

Contribuer à la recherche sur le cancer :

Don ponctuel
Don mensuel
Punctual donation buttons
regular_donation

Journée mondiale contre le cancer : le 4 février 2024

Depuis sa création au début des années 2000, la journée du 4 février est devenue chaque année un moment de mobilisation internationale contre le cancer où Etats, organisations, sociétés, patients, citoyens, etc. sensibilisent le plus grand nombre aux principaux enjeux de la lutte contre la maladie.

Qu’est-ce que la Journée mondiale contre le cancer ?

La Journée mondiale contre le cancer est une initiative de l’Union internationale contre le cancer, organisation internationale qui rassemble plus de 1 200 organisations à travers 172 pays et dont la Fondation ARC est membre.

À l’occasion de cette journée qui a lieu le 4 février partout dans le monde, l’UICC invite chaque pays à mettre en place des actions de mobilisation pour sensibiliser à la maladie et aux grands enjeux actuels de santé publique : développement de la prévention et du dépistage, accès de toutes et tous au diagnostic, aux traitements et aux soins ; promotion et encouragement des innovations et de la recherche ; mise en place de plans d’actions nationaux ; empowerment ; évolution de la place et du regard porté sur les malades, etc.

 

Journée mondiale contre le cancer : quels sont les enjeux du 4 février 2024 ?

Cette année, la Journée mondiale de lutte contre le cancer 2024 portera quelques actualités majeures :

  • Au niveau international, l’UICC poursuit sa mobilisation sur le thème "Pour des soins plus justes" initié depuis 2022 : pour la Journée mondiale contre le cancer 2024, "notre campagne vise à attirer l'attention à un niveau plus élevé, littéralement. Nous élèverons nos voix pour que nos dirigeants s'engagent. Maintenant que nous avons les connaissances et une communauté unie à nos côtés, nous sommes prêts à faire trembler les bases mêmes de l'injustice, devenir des militants à vie, équipés pour pousser vers un changement durable. Ensemble, nous ferons en sorte que nos dirigeants sachent que nous demandons de leur part un engagement à faire du cancer une cause prioritaire, de créer des stratégies innovantes conçues pour lutter contre les iniquités, et d’investir nos ressources pour parvenir à un monde juste et sans cancer. Nous appellerons nos dirigeants à éliminer les iniquités en matière de santé en s'attaquant à l’origine de ces dernières, en veillant à ce que tout le monde ait accès à des services de santé de qualité - quand ils en ont besoin, où ils en ont besoin, et de la manière dont ils en ont besoin." Dans ce cadre, l'UICC lance un appel à actions et encourage chaque personne à le signer.
  • En France, entre autres actions, la Fondation ARC renouvelle son émission Têtes Chercheuses à l'occasion de la journée mondiale contre le cancer. Chaque jour, la recherche en cancérologie avance grâce aux chercheurs œuvrant dans les laboratoires des grandes métropoles françaises. Ainsi au cours de l'émission Têtes Chercheuses, tournée en direct de Lyon, scientifiques et médecins-chercheurs raconteront les avancées concrètes auxquelles ils contribuent et partageront les raisons d'espérer pour demain. Une émission de 45 minutes animée par la journaliste Julia Molkhou qui donnera la parole à des chercheurs expérimentés et des jeunes talents, tous prêts à relever, ensemble, les défis pour guérir plus de malades. 45 minutes au cours desquelles seront abordés notamment les risques liés à l’environnement, les enjeux de la médecine personnalisée, la place de la recherche lyonnaise dans le contexte international, et les parcours exceptionnels de chercheurs engagés à l’origine de découvertes majeures pour les patients. Rendez-vous dimanche 4 février prochain à 10h00 en direct sur YouTube #TêtesChercheuses !

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter le site officiel de la Journée mondiale contre le cancer et ses nombreuses ressources pour rejoindre la mobilisation notamment sur les réseaux sociaux : www.worldcancerday.org/fr

 

Le cancer en France

Depuis 2004, le cancer est la première cause de mortalité prématurée en France, devant les maladies cardiovasculaires. Le cancer est la première cause de mortalité chez l’homme et la deuxième chez la femme. En 2023, le nombre total de nouveaux cas de cancer était estimé à 433 000 (contre 382 000 cas en 2018), dont 57 % chez l'homme. 

Depuis 30 ans, le nombre global de nouveaux cas de cancer en France augmente chaque année. Cela s’explique par de nombreux facteurs, principalement par le vieillissement de la population – qui fait exploser le nombre de cancers du sein ou de la prostate – et l’amélioration des méthodes diagnostiques. Le maintien ou l’augmentation de certains comportements à risque dans la population favorise cette tendance : par exemple, les chiffres du cancer du poumon chez les femmes augmentent depuis que le tabagisme s’est installé dans leurs habitudes.

Les cancers les plus fréquents chez l’homme sont les cancers de la prostate (plus de 60 000 nouveaux cas en 2023), puis ceux du poumon (33 000 cas en 2023) et du côlon-rectum (26 000 cas en 2023). Chez la femme, le cancer du sein reste le plus fréquent avec plus de 61 000 nouveaux cas en 2023 contre 58 000 cas en 2018, suivi du côlon-rectum (21 000 nouveaux cas en 2023) et du poumon (19 000 nouveaux cas en 2023 contre 15 132 cas en 2018).

Le nombre de décès par cancer a été estimé à 157 400 en 201 soit respectivement 89 600 chez les hommes et 67 800 chez les femmes.

Le saviez-vous ?

Le taux de guérison progresse : les progrès de la recherche ont permis ces dernières années d'augmenter le taux de guérison. Pour la plupart des cancers, on parle de guérison quand aucun signe de rechute n'a été décelé pendant une période de 5 ans après le traitement. Ce taux de guérison varie fortement selon la localisation du cancer. Entre 1989 et 2005, la survie est passée de 80 à 87 pourcent pour les cancers du sein, de 72 à 94 pourcent pour les cancers de la prostate, de 54 à 63 pourcent pour le cancer colorectal mais seulement de 13 à 17 pourcent pour les cancers du poumon. (Source INCa)

En permettant de mieux comprendre la maladie et ses mécanismes biologiques, en mettant au point des innovations thérapeutiques très prometteuses notamment dans le domaine de la médecine de précision, la recherche a récemment conduit à la réalisation d’importants progrès en matière de prévention et de traitement des cancers.

Pour en savoir plus sur les chiffres du cancer en France : www.e-cancer.fr

Rejoignez notre combat pour la recherche et pour sauver plus de vies à l'occasion de la journée mondiale contre le cancer, le 4 février 2024.