Back to top
Intro donation

Contribuer

à la recherche sur le cancer

Contribuer à la recherche sur le cancer :

Contribuer à la recherche sur le cancer :

Don ponctuel
Don mensuel
Punctual donation buttons
regular_donation

Quel est le seuil de l’IFI en 2024 ?

Souhaitez-vous connaître le plafond de l'Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI) en 2024 ? Découvrez dès maintenant le plafond pour l'année 2024.
IFI

 

Quel est le plafonnement pour l’IFI en 2024 ?

Successeur de l’ISF, l’IFI (Impôt sur la fortune immobilière) a été instauré en France à partir du 1er janvier 2018. Son fonctionnement peut paraître complexe aux néophytes, avec un système de seuils, de tranches et de plafonnement. Pour tout comprendre de cet impôt, quelques informations indispensables sont nécessaires. Elles vous permettront de savoir comment calculer le plafonnement de l’IFI et comment effectuer un don IFI défiscalisé à la Fondation ARC.

 

Le détail du plafonnement IFI en 2024

L’IFI est un impôt dont le fonctionnement est encore méconnu par beaucoup de contribuables. Il est pourtant important de comprendre les rouages de ce dispositif introduit avec la Loi de Finances 2018. Il se présente sous la forme d’un impôt déclaratif dont le calcul se base uniquement sur les biens immobiliers détenus au sein d’un foyer fiscal. Les revenus des membres du foyer n’entrent pas en ligne de compte dans ce calcul. Les biens immobiliers affectés à l’activité professionnelle en sont également exclus.

En 2024, l’IFI conservera les mêmes règles qu’en 2023 et depuis sa mise en œuvre. Ses conditions d’application n’ont pas changé et incluent toujours un plafond, prévu pour que l’impôt ne puisse pas dépasser un pourcentage donné des revenus touchés par un ménage. Le plafonnement de l’IFI est à appliquer si le cumul de l’IFI et des différentes impositions directes (impôt sur le revenu, prélèvements sociaux, etc.) est supérieur à 75 % des revenus nets de frais professionnels perçus au cours de l’année précédente.

Si votre IFI 2024 et votre impôt sur le revenu de 2023 dépassent 75 % des revenus touchés en 2023, alors le plafond est atteint pour l’année 2024.

 

Le plafond d’exonération de l’IFI

Le fonctionnement de l’impôt sur la fortune immobilière implique plusieurs subtilités qui rendent son calcul souvent difficile. Pour plus de détails, en fonction de votre situation personnelle, il peut être utile de se faire aider par un juriste spécialisé dans le domaine fiscal ou un expert comptable. Dans tous les cas, un contribuable est redevable de l’IFI quand son patrimoine net taxable atteint un montant de 1,3 million d’euros. Pour l’année 2024, ce montant total est à prendre en compte à la date du 1er janvier. En dessous de ce seuil, une exonération totale d’IFI est possible.

Pour aller plus loin, le Code général des impôts a intégré un barème de l’IFI afin de réduire la pression fiscale dans le cas des foyers dont le patrimoine immobilier imposable ne dépasse que légèrement le seuil d’imposition légal. Pour un patrimoine immobilier net taxable inférieur à 1,4 million d’euros, une décote équivalente à 17 500 euros moins 1,25 % de la valeur de ce patrimoine va ainsi être appliquée. Ce calcul se fait de manière automatique.

Par ailleurs, une exonération partielle d’IFI est pratiquée pour les parts de groupements fonciers agricoles (GFA), viticoles (GFV) ainsi que les biens ruraux loués avec un bail à long terme.

 

Le plafond de réduction pour un don

Pour les contribuables, le don au titre de l’IFI à une association reconnue comme la Fondation ARC permet de bénéficier d’un avantage fiscal non négligeable. Le gouvernement autorise une réduction d’IFI correspondant à 75 % des sommes versées, avec un plafonnement fixé à 50 000 euros par an. Ce dispositif a été mis en place pour encourager les donateurs soumis à l’impôt sur la fortune immobilière à faire preuve d’une générosité supplémentaire. Pour atteindre ce plafond, il est possible de faire un ou plusieurs dons dont le montant total sur l’année atteindra 66 667 euros.

Le don IFI constitue aujourd’hui une aide précieuse afin de financer des organismes d’intérêt général, en particulier des associations reconnues d’utilité publique. Pour la Fondation ARC dont les dons sont 100 % dédiés à la recherche sur le cancer, un tel soutien est un atout certain pour atteindre son objectif affiché d’ici 2025 : permettre de guérir 2 cancers sur 3.

 

Foire aux questions (FAQ) sur l’IFI : 

Les résidences secondaires bénéficient-elles d’un abattement ?
Imposition de l’usufruit à l’IFI : quelles sont les modalités ?
Comment le patrimoine net taxable est-il estimé ?


Contenus en lien avec cet article