Back to top
Intro donation

Contribuer

à la recherche sur le cancer

Contribuer à la recherche sur le cancer :
Don ponctuel
Don mensuel
Punctual donation buttons
Regular donation buttons

Les cancers du pancréas

Cancers du pancréas : les facteurs de risque

Le tabagisme est le principal facteur de risque environnemental de cancer du pancréas. Par ailleurs, une alimentation riche en graisses et viandes, et pauvres en fibres, ainsi que la sédentarité pourraient favoriser, à un moindre degré, la survenue de ces tumeurs.

Facteurs comportementaux et maladies prédisposantes

Peu de facteurs de risque ont clairement été identifiés dans la survenue de tumeurs pancréatiques : le paramètre le plus important et pour lequel les preuves sont suffisantes est le tabagisme.

En effet, il multiplierait par trois le risque de cancer pancréatique et serait à l’origine de 30 % des cas diagnostiqués dans le monde. Le diabète de type 2 multiplierait quant à lui le risque par deux.

D'autres comportements augmentent légèrement le risque de développer un cancer du pancréas : la surconsommation de produits riches en graisses et/ou en protéines favoriserait le développement de cancer du pancréas dans la population occidentale, notamment lorsqu’elle est associée à la sédentarité et à l'obésité.

Enfin, la consommation élevée et régulière d’alcool augmente l’apparition de tumeurs pancréatiques en favorisant le développement d’une inflammation chronique locale (pancréatite chronique).


Tumeurs bénignes

Un petit nombre de tumeurs malignes du pancréas seraient dues à la transformation de tumeurs bénignes, appelées tumeurs intra-canalaires papillaires et mucineuses (TIPMP) ou cystadénomes mucineux pour lesquelles un traitement préventif par ablation chirurgicale de la lésion est parfois proposé.


Facteurs génétiques

Une prédisposition génétique est présente dans environ 5 % des tumeurs pancréatiques.

Peu de mutations ont été identifiées : celle du gène STK11 (retrouvé chez les personnes atteintes du syndrome de Peutz-Jeghers), de BRCA2 (dans les formes familiales du cancer du sein et/ou de l’ovaire) ou du gène CDKN2A (qui prédispose aux mélanomes multiples de la peau). On estime que 90 % des gènes de prédisposition impliqués dans le développement de cancers du pancréas sont encore à identifier.

Un lien entre cancer du pancréas et diabète ?

En cas de diabète, l’organisme n’est plus en capacité d’assimiler les sucres. Ce dysfonctionnement est lié à une anomalie de sécrétion ou de réponse à l’insuline pancréatique. Un tiers des patients diagnostiqués pour un cancer pancréatique ont un diabète. S'il est ancien (>2 ans), il peut constituer la cause du cancer. En revanche, s'il est découvert de façon concomitante au diagnostic de la tumeur, il est souvent causé par le cancer qui secrète des substances gênant l’action de l’insuline.


Ce dossier a bénéficié du concours du Pr Pascal Hammel, service d'oncologie digestive et médicale à l'hôpital Beaujon (Clichy).


Retrouvez-nous
sur les réseaux sociaux