Back to top
Intro donation

Contribuer

à la recherche sur le cancer

Contribuer à la recherche sur le cancer :
Don ponctuel
Don mensuel
Punctual donation buttons
Regular donation buttons

Les cancers de la peau

Cancers de la peau : vivre avec et après la maladie

L’annonce d’un cancer constitue un traumatisme pour le patient et ses proches. En parler peut aider à accepter la maladie. Cette étape est essentielle : elle contribue à l’efficacité des traitements et facilite l’apprentissage des nouvelles habitudes qui leur sont consécutives.

Etre soutenu pendant et après la maladie

Ne pas perdre pied et éviter les baisses de moral contribue à l’efficacité des traitements contre le cancer. Pour s’impliquer pleinement dans sa prise en charge, il est précieux que le patient soit entouré de ses proches et de personnel soignant.

L’objectif est qu’il puisse exprimer ses inquiétudes et trouver des réponses à ses questions.

Plusieurs dispositifs extérieurs à la famille et à l’équipe soignante peuvent également aider le patient à accepter la maladie et devenir acteur de son combat :

  • les psychologues ou psycho-oncologues sont présents au sein des services médicaux pour écouter et échanger avec les patients et leur entourage ;
  • les associations de patients sont très actives. Il existe des permanences téléphoniques et des groupes d’échange permettant aux patients ou aux proches de dialoguer avec des personnes touchées directement ou indirectement par le cancer (voir Les contacts utiles, ci-dessous).

Le processus de cicatrisation

Pour assurer une cicatrisation complète, les bains sont généralement proscrits et les douches parfois non recommandées, dans les jours qui suivent l’opération, selon la technique chirurgicale.

Lorsque c’est nécessaire, une aide infirmière à domicile est proposée. Ensuite, le retrait des points de suture se fait selon le calendrier donné par le médecin, dans les 5 à 15 jours qui suivent ; dans certains cas, des fils biorésorbables sont utilisés. Pendant les une à deux années qui suivent l’opération, il est important de ne pas exposer la cicatrice au soleil sans protection. La cicatrisation est un phénomène lent de réparation cutanée : il faut en général attendre deux ans pour que la cicatrice prenne son aspect définitif. Si, au terme de cette évolution, le résultat ne devait pas être esthétiquement satisfaisant et devenait gênant pour le vécu du patient, un traitement local pourrait être envisagé (principalement le laser).


Une surveillance et un suivi plus stricts

Un patient ayant déjà eu un mélanome ou un carcinome cutané présente plus de risques de développer un nouveau cancer de la peau qu’une personne n’ayant pas d’antécédent personnel.

Par ailleurs, le risque de récidive de la tumeur traitée ne peut être écarté dans les premières années suivant sa prise en charge. Toutes les personnes ayant été traitées pour un mélanome ou un carcinome reçoivent plusieurs recommandations de la part de l’équipe médicale :

  • apprendre le principe de l’auto-surveillance et la pratiquer au moins une fois tous les trois mois ;
  • consulter son spécialiste au moins une fois par an pour les carcinomes ; un suivi plus rapproché est généralement requis dans les premiers temps suivant le traitement d’un mélanome ou lorsque les risques de récidive d’un carcinome sont particulièrement forts ;
  • adopter systématiquement toutes les recommandations de protection vis-à- vis de l’exposition solaire.
Contacts utiles

L’Institut national du cancer (INCa)

propose différents dossiers sur le mélanome cutané. www.e-cancer.fr et un service téléphonique anonyme et confidentiel au 0 805 123 124 (service et appel gratuits du lundi au vendredi, de 9h à 19h et le samedi de 9h à 14h).

 

Le Syndicat national des dermato-vénéréologues (SndV)

organise en mai la journée nationale de prévention et de dépistage des cancers de la peau.
www.syndicatdermatos.org

 

L’Association mélanome sans angoisse (Amesa)

écoute, soutient psychologiquement et informe les patients et leurs proches. 
Permanence téléphonique tous les jeudis de 18h à 22h : 02 40 89 50 56
www.melanome-amesa.com

 

L’Association Vaincre le mélanome

propose sur son site Internet un dossier d’information sur les mélanomes.
www.vaincrelemelanome.fr

 

ARCAGY

propose sur son site Internet un dossier d'information sur les cancers de la peau.
www.infocancer.org


Ce dossier a été réalisé avec le concours du Pr Caroline Robert, chef du département de dermatologie de Gustave Roussy (Villejuif) et du Pr Philippe Saiag, chef de service de dermatologie générale et oncologique de l'hôpital Ambroise Paré (Boulogne-Billancourt).


Retrouvez-nous
sur les réseaux sociaux