Back to top
Intro donation

Contribuer

à la recherche sur le cancer

Contribuer à la recherche sur le cancer :
Don ponctuel
Don mensuel
Punctual donation buttons
Regular donation buttons

Les cancers de la prostate

Cancers de la prostate : les facteurs de risque

L’âge constitue le premier des facteurs de risque de cancer de la prostate mais l’hérédité et l’exposition à certains produits joueraient aussi un rôle dans la survenue de la maladie.

L'âge

Le cancer de la prostate est un cancer de l'homme âgé : il est exceptionnel avant l’âge de 45 ans, puis sa fréquence augmente régulièrement avec l’âge. Un diagnostic de cancer de la prostate sur cinq est posé entre 70 et 74 ans.


Les facteurs génétiques

L’origine ethnique a été identifiée comme étant un facteur de risque de développer un cancer de la prostate, répandue en Europe du Nord et de l’Ouest, cette pathologie est moins fréquente au sein des populations d’Asie, d’Afrique ou d’Amérique du Sud. Enfin, au sein de la population française, l’incidence de la maladie apparaît plus élevée chez les personnes d’origine antillaise.

Par ailleurs, un facteur héréditaire peut également être incriminé dans certains cas : une forme familiale de la maladie est suspectée lorsqu’au moins trois cas ont été diagnostiqués chez le père et/ou les frères d’une même famille. On considère que 5 à 10 % des cas de cancers de la prostate diagnostiqués en France sont d’origine héréditaire.

Ainsi, le travail des chercheurs a déjà permis d’identifier des gènes dont les mutations prédisposeraient à ce type de cancer : RNase L, MSR1, ELAC2… De nombreux autres gènes seront sans doute encore mis en évidence par la recherche.


Le régime alimentaire

Aujourd’hui, il est établi qu’une consommation excessive de graisses animales, notamment celles issues de viandes rouges, serait susceptible d’augmenter l’incidence de la maladie.

De même, une consommation insuffisante en fruits et légumes, associée à une consommation trop élevée de graisses pourraient augmenter le risque de développer un cancer de la prostate.


Les facteurs environnementaux

Certains environnements professionnels comme celui de l’agriculture semblent exposer les hommes à un sur-risque de cancer de la prostate : des polluants chimiques comme les pesticides, le cadmium, les hydrocarbures polycycliques aromatiques pourraient ainsi être impliqués, mais ces données demandent encore à être confirmées.


Ce dossier a bénéficié du concours du Pr Jacques Irani, médecin au service d’urologie du CHU de Poitiers.


Retrouvez-nous
sur les réseaux sociaux