Back to top
Intro donation

Contribuer

à la recherche sur le cancer

Contribuer à la recherche sur le cancer :
Don ponctuel
Don mensuel
Punctual donation buttons
Regular donation buttons

Glossaire

A

Abcès

Accumulation locale de pus suite à une infection.

Abdomen

Appelé familièrement « ventre », région du corps située entre le thorax et le petit bassin. L'abdomen contient la plupart des organes digestifs (foie, intestin grêle, estomac, pancréas et côlon), ainsi que les reins.

Ablation

Retrait d'un tissu lors d'une opération chirurgicale.

Accélérateur linéaire

Appareil produisant des rayons X de haute énergie. Peut être utilisé en recherche ou dans le traitement des cancers.

Accident thrombo-embolique

Migration d’un caillot veineux qui remonte jusqu’au cœur et qui est ensuite expulsé vers différents organes.

Acharnement thérapeutique

Poursuite d'un traitement déraisonnable, qui essaie de prolonger la vie à toute force, au prix de traitements agressifs et pénibles, alors que les chances d'amélioration sont pratiquement nulles ou que le risque de séquelles graves est très important.

Acide aminé

Un acide aminé est une molécule organique, unité structurale de base des protéines. Ce sont les "maillons" qui constituent les protéines : celles-ci sont comparables à des "colliers" constitués de cent à plusieurs milliers de ces "perles" reliées entre elles par des liaisons stables.

Acide rétinoïque

Dérivé de la vitamine A maternelle, il est indispensable à la régulation de l'expression des gènes lors la croissance normale et du développement embryonnaire. Un excès d'acide rétinoïque peu avoir des effets néfastes sur le développement embryonnaire, pouvant aller jusqu'à des malformations. Il a été approuvé pour une utilisation dans le traitement de la leucémie promyélocytaire.

Adénocarcinome

Cancer développé au sein d'un épithélium.

Adénome

Tumeur bénigne, par opposition au carcinome qui est une tumeur maligne, c’est-à-dire cancéreuse.

Adénopathie

Inflammation des ganglions lymphatiques induisant une augmentation de leur volume.

Adjuvant

Se dit d’un traitement qui vient compléter un traitement principal. Par exemple, une chimiothérapie adjuvante suit une opération chirurgicale.

ADN

Acide désoxyribonucléique, longue structure en double hélice qui renferme la totalité des informations génétiques héréditaires d'un individu.

Agoniste

En biologie, ce dit d'une molécule qui active un récepteur.

Alimentation entérale

Alimentation adaptée apportée directement au niveau de l'estomac.

Alimentation parentérale

Alimentation adaptée délivrée par voie intraveineuse.

Allèle

Variante d'un gène qui peut se traduire par des modifications du fonctionnement habituel de l'organisme.

Allogreffe

Ou greffe allogénique, au cours de laquelle les cellules, le tissu ou l’organe transplanté sont issus d’un donneur apparenté ou non. Ce donneur doit cependant être compatible avec le receveur de la greffe du point de vue immunologique. On parle de « compatibilité de groupes HLA ».

Alopécie

Chute totale ou partielle des cheveux ou des poils.

Alpha-fœtoprotéine (AFP)

Molécule présente dans le sang et dont le dosage permet d’orienter le diagnostic de cancer du foie.

Alvéole

Petit sac creux situé dans les poumons. Les échanges entre l'air et le sang s'effectuent au niveau des alvéoles.

Ambulatoire

Hospitalisation de courte durée permettant au malade de retrouver son domicile dans la journée suivant le traitement.

Analyse histologique

Etude microscopique de la composition et de la structure des tissus.

Anatomopathologie

Discipline médicale consacrée à l'étude des lésions macroscopiques et microscopiques des tissus pathologiques, et notamment à l'analyse au microscope de biopsies, permettant d'affirmer ou d'exclure le diagnostic.

Anatomopathologique

Se dit de l'examen des lésions macroscopiques et microscopiques des tissus pathologiques, et notamment de l'analyse au microscope de biopsies, permettant d'affirmer ou d'exclure le diagnostic.

Anatomopathologiste

Médecin spécialisé dans le diagnostic des maladies à partir de l'examen au microscope des cellules et tissus prélevés dans l'organisme.

Androgène

Hormone mâle qui provoque le développement des caractères sexuels masculins. Ces hormones sont sécrétées en grande partie par les testicules, et en partie moindre par les glandes surrénales.

Anémie

Taux insuffisant d’hémoglobine dans le sang. L’hémoglobine est la protéine présente dans les globules rouges qui sert au transport de l’oxygène. L'anémie entraîne un mauvais transport de l'oxygène par le sang, qui peut engendrer des symptômes tels que la fatigue.

Anesthésie

Opération qui vise à supprimer la douleur et à suspendre, dans le cas d'une anesthésie générale, la conscience pour une durée limitée.

Angiocholite

Inflammation de la voie biliaire, par exemple en amont d'un cancer obstructif de la tête du pancréas.

Angiogenèse

Processus de constitution de nouveaux vaisseaux sanguins destinés à nourrir la tumeur.

Angiographie

Technique d'imagerie permettant d'observer les vaisseaux sanguins.

Annexectomie

Intervention chirurgicale consistant à retirer ovaire et trompe de Fallope, d’un côté (unilatérale) ou des deux côtés (bilatérale).

Anorexie

Absence ou perte d’appétit.

Antagoniste

Dont les actions s'opposent, vont dans des sens opposés. En biologie, se dit d'une molécule qui inactive un récepteur.

Antalgique

Médicament ou technique destiné à lutter contre la douleur.

Antibiotique

Molécule qui détruit les bactéries ou bloque leur croissance.

Anticorps

Protéine produite par certaines cellules du système immunitaire. Elle reconnaît spécifiquement les agents étrangers ou les cellules anormales de l’organisme et s’y fixe pour déclencher une réaction du système immunitaire.

Anticorps monoclonal

Médicament anticancéreux qui cible une partie spécifique des cellules anormales.

Antidépresseur

Médicament indiqué dans les dépressions nerveuses mais également efficace contre certaines douleurs dues à des lésions de nerfs.

Antiémétique

Médicament actif sur les nausées et vomissements.

Antigène

Substance naturelle ou étrangère à l'organisme capable de déclencher une réponse immunitaire visant à l'éliminer. Il s'agit le plus souvent de protéines ou de peptides (fragments de protéines) qui sont reconnus de manière spécifique par des anticorps et par certains globules blancs, les lymphocytes T.

Antigène carcino-embryonnaire

(ACE) Protéine dont l’augmentation du taux dans le sang, au moment du diagnostic ou au cours de la surveillance, est souvent associée à un cancer colorectal.

Antihistaminique

Médicament luttant contre l’action de l’histamine, puissant médiateur de l’allergie.

Antimitotique

Médicament empêchant la division cellulaire (appelée mitose), et donc la prolifération, il est utilisé dans le traitement des cancers.

Antioxydant

Molécule qui diminue, voire empêche, l'action oxydante d'autres substances. Exemples : vitamines C et E, certains composés présents dans le thé et les fruits et légumes.

Antiprogestatif

Molécule qui empêche la gestation. Utilisée généralement comme pilule du lendemain (RU-486, également appelée mifépristone) ou lors d’une interruption volontaire de grossesse.

Anus

Ouverture située à l'extrémité du tube digestif par laquelle sont évacués les résidus de la digestion.

Aplasie médullaire

Raréfaction ou disparition des cellules de la moelle osseuse se traduisant par une diminution très importante du nombre de cellules sanguines (globules rouges, globules blancs, plaquettes).

Apoptose

Suicide cellulaire en réponse à un signal extérieur.

Aréole

Zone circulaire, de pigmentation plus ou moins intense, qui entoure le mamelon.

ARN

Acide ribonucléique, molécule proche de l'ADN mais présentant certaines différences : il est généralement simple brin (mais peut exister chez certains organismes sous la forme double brin), et la thymine (T) est remplacée par l'uracile (U). Dans la cellule, il existe différents types d'ARN qui ont des rôles distincts mais complémentaires : ARN messager, ARN de transfert, ARN interférents, ARN non codants, etc. Les ARN non codants ne produisent pas de protéine.

ARNi

Technique utilisée dans les laboratoires de recherche pour étudier la fonction d’un gène. Elle permet de rendre silencieux un gène afin d'en étudier les fonctions.

Artère hépatique

Artère qui alimente le foie en sang oxygéné.

Ascite

Présence de liquide dans l'abdomen due à la cirrhose.

Aspiration

Ponction du liquide contenu dans un kyste, au moyen d'une seringue hypodermique.

Auto-renouvellement

Capacité des cellules souches à se reproduire indéfiniment, en conservant leur forme indifférenciée.

Autosome

Tout chromosome autre que les chromosomes sexuels X et Y. Il y a 22 paires d'autosomes dans les cellules humaines, soit 44 chromosomes non sexuels.

B

Bénigne

Se dit d'une tumeur de nature non cancéreuse. S’oppose à maligne.

Bénin

Se dit d'une tumeur de nature non cancéreuse. S’oppose à malin.

Bilan d'hypofertilité

Lorsque les tentatives de grossesse d'un couple échouent malgré une activité sexuelle régulière et une absence de contraception pendant une durée moyenne de deux ans, un bilan d'hypofertilité du couple peut être entrepris. Une échographie urogénitale peut être réalisée chez l'homme à cette occasion.

Bioluminescence

Forme de luminescence produite par un organisme vivant résultant d'une réaction au cours de laquelle l'énergie chimique est convertie en énergie lumineuse. Elle ne doit pas être confondue avec la fluorescence ou la phosphorescence. Les biochimistes utilisent couramment la bioluminescence dans le domaine médical (viabilité des spermatozoïdes, par exemple), et en génie génétique (par exemple : gènes raporteurs qui s’allument lorsqu’ils sont exprimés).

Biomarqueur

Molécule dont la présence est mesurée pour caractériser l'état de santé d'une personne. La détection d'un biomarqueur peut permettre de dépister une maladie, de poser un diagnostic ou d'évaluer la réponse à un traitement.

Biopsie

Prélèvement d’un fragment de tissu afin de l’examiner au microscope pour rechercher d’éventuelles cellules cancéreuses et ainsi établir un diagnostic. Le médecin peut réaliser une biopsie avec ou sans anesthésie, la technique dépendant de l’emplacement de la tumeur.

Biopuce

(Ou puce à ADN). Petit outil d'analyse et de diagnostic d'environ 1 cm², fabriqué en verre, en silicium ou en plastique, où sont déposés des milliers, voire des centaines de milliers de séquences connues d’ADN afin de repérer une mutation dans 10 000, voire 100 000 gènes simultanément.

Borderline

Se dit d’une tumeur ovarienne dont le profil est intermédiaire entre une tumeur bénigne et une tumeur maligne.

BRCA1

Gène dont certaines mutations, héréditaires, sont associées à un risque accru de cancers du sein, de l'ovaire et de la prostate.

BRCA2

Gènes dont la mutation prédispose au développement d’un cancer du sein et/ou de l’ovaire.

Breslow

(indice de) Pourcentage permettant d'évaluer le pronostic de survie globale à 5 ans d'un malade atteint d'un mélanome. Il mesure l'épaisseur de la tumeur initiale (en mm).

Bronchoscopie

Examen d'exploration visuelle de la trachée et des bronches lors duquel le médecin peut également effectuer des prélèvements de tissu pour analyse.

C

CA 125

Substances sécrétées en grande quantité par les cellules d’une tumeur de l’ovaire. Elles servent de marqueurs tumoraux lors des bilans biologiques conduits pour poser le diagnostic.

CA 19-9

Antigène présent dans certains cancers digestifs. Un taux élevé est retrouvé dans 80 % des cancers du pancréas (il s'agit souvent de tumeurs déjà volumineuses).

Cachexie

Affaiblissement de l'organisme, causé par une sévère dénutrition.

Canal galactophore

Canal ramifié dans le sein transportant le lait des lobes au mamelon en période de lactation.

Canal ionique

Petit pore présent à la surface des cellules animales et végétales. Constitué de protéines, il est responsable du transport des ions (Na+, K+, Ca2+ ou Cl-). Souvent sélectif, il permet à certains ions de passer mais pas à d'autres.

Cancérigène

Se dit d'une substance capable d'accroître le risque de développer un cancer. Celle-ci peut favoriser une survenue plus précoce de certains cancers ou encore augmenter leur fréquence d'apparition.

Cancérogenèse

Ensemble de phénomènes permettant la transformation d'une cellule normale en cellule cancéreuse.

Capsule rénale

Couche externe du rein dont le principal rôle est de protéger le reste du rein.

Carcinogène

Se dit d'un agent capable de provoquer le cancer.

Carcinoïde

(tumeur) Les tumeurs carcinoïdes sont des tumeurs rares du tube digestif, caractérisées par une production d’hormone (sérotonine) à l’origine des principaux troubles.

Carcinome

Cancer développé à partir des cellules du revêtement interne ou externe d'un organe. C'est le cancer de la peau le plus fréquent, apparaissant après 50 ans habituellement sur les parties découvertes du corps. Ils sont guérissables la plupart du temps.

Carcinome basocellulaire

Cancer développé à partir des kératinocytes de la couche basale de l'épiderme.

Carcinome in situ

Type particulier de tumeur de la vessie qui apparaît parfaitement plane à l'examen visuel, en général de haut grade.

Carcinome spinocellulaire

Cancer développé à partir des kératinocytes de la couche spinocellulaire de l'épiderme.

Cardia

Zone de jonction entre l'œsophage et la poche de l'estomac qui possède une fonction anti-reflux.

Caryotype

Photographie de l’ensemble des chromosomes des cellules du patient.

Cas index

Sujet atteint d’un cancer issu d’une famille dans laquelle une anomalie génétique est suspectée, et chez qui est menée l’analyse génétique initiale.

Cathéter

Dispositif médical constitué d’un tube flexible creux permettant l’injection de médicament.

CECOS

(Centre de Conservation des œufs et du Sperme) Laboratoire spécialisé dans le recueil et la conservation du sperme. On en trouve dans toutes les régions de France, généralement au sein d'un CHU (centre hospitalier universitaire). Les dons de sperme sont anonymes et gratuits. C'est également dans le CECOS que se pratique l'auto-conservation du sperme des hommes concernés par une intervention chirurgicale ou des traitements médicaux risquant d’entraîner une stérilité.

Cellule

Elément fondamental constituant tous les organismes vivants.

Cellule blastique

Cellule immature et non fonctionnelle.

Cellule dendritique

Cellule faisant partie du système immunitaire. Elle constitue la première ligne de défense contre les infections mais aussi un régulateur de l’immunité impliqué dans l’établissement de la tolérance. Ces cellules sont les seules cellules professionnelles de présentation d'un antigène aux lymphocytes T encore naïfs.

Cellule souche adulte

Elles sont beaucoup plus rares que les cellules souches embryonnaires et chaque type de cellule souche adulte ne peut donner qu’un type particulier de cellules. Elles sont la base du renouvellement naturel d'un tissu et de sa réparation à la suite d'une lésion.

Cellule souche cancéreuse

Mise en évidence récemment dans certains types de cancer (dont les leucémies), elle appartient à une très petite sous-population de cellules au sein d'une tumeur qui se distingue par des propriétés d'auto-renouvellement (comme les cellules souches normales) et une capacité à reconstituer une tumeur ayant le même phénotype que la tumeur d'origine (récidive). Elles peuvent également se propager et être à l'origine de métastases.

Cellule souche embryonnaire

Cellule pouvant donner naissance à toutes les cellules à la base des tissus qui composent un être vivant. Elle est présente dans les toutes premières étapes de division de l’embryon, lorsqu’il n’est composé que de quelques cellules.

Cellule souche hématopoïétique

Cellule présente dans la moelle osseuse, à partir de laquelle se forment toutes les cellules du sang (globules rouges, globules blancs, plaquettes).

Césium

Source radioactive utilisée dans le traitement des cancers.

Chambre implantable

Réservoir sous-cutané relié à un cathéter.

Chimioprotecteur

Substance chargée de prévenir les effets indésirables de la chimiothérapie.

Chimiotactique

(Propriété) Attraction des cellules du système immunitaire sur le site de l’inflammation.

Chimiothérapie

Administration de certaines substances médicamenteuses afin de traiter la maladie, en ralentissant ou en bloquant la progression de la tumeur.

Chorion

Enveloppe assurant la jonction entre le tissu interne (urothélium) et le tissu musculaire de la paroi vésicale.

Chromatide

Molécule d'ADN associée à des protéines. Elle peut avoir différents degrés de condensation suivant les moments du cycle cellulaire ou l'activité des gènes. Cette unité structurale n'apparaît en tant que chromosome que durant les divisions cellulaires. Le reste du temps, l'ensemble des chromatides forme la chromatine. Chaque chromosome d'une cellule peut être constitué d'un ou de deux chromatides selon son état : juste après une division, chaque chromosome n'est constitué que d'une chromatide. Le reste du temps, il est constitué de deux chromatides complètement identiques, reliées par le centromère, donnant ainsi aux deux bâtonnets la forme d'un X.

Chromosome

Présents dans le noyau des cellules animales et végétales, les chromosomes portent le matériel génétique. Chaque cellule humaine comporte 23 paires de chromosomes.

CIRC

Centre international de recherche sur le cancer, agence intergouvernementale de recherche contre le cancer. Il a été créé en 1965 par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Cirrhose

Maladie chronique du foie dans laquelle le tissu hépatique devenu fibreux, entraîne la mort des cellules et le fonctionnement anormal de l'organe.

Clark

(indice de) Elément de l'analyse histologique permettant de mesurer le niveau d'invasion en profondeur du mélanome.

Classification T.N.M.

Système de classification des tumeurs selon trois critères qualifiant l'évolution de la maladie. T : taille de la tumeur, N : atteinte ganglionnaire, M : présence ou non de métastases.

Cobalt

Atome radioactif utilisé dans le traitement des cancers.

Coelioscopie

(ou laparoscopie) Technique chirurgicale qui permet d’aborder l’intérieur de l’abdomen, en particulier des organes génitaux (utérus, ovaires, trompes), sans ouvrir le ventre.

Cohorte

Ensemble d'individus. Une étude de cohorte consiste à observer la survenue d’événements de santé dans le temps en suivant ces individus pendant plusieurs mois ou années par le recueil de données (examens de santé, questionnaires, etc.).

Colectomie

Ablation chirurgicale de la partie du colon présentant la tumeur.

Côlon

Egalement appelé gros intestin, segment du tube digestif compris entre l'intestin grêle et le rectum.

Coloprotectomie

Ablation de la totalité du gros intestin permettant de prévenir un cancer chez un sujet à très haut risque.

Coloscopie

Examen du gros intestin (côlon et rectum) au moyen d’un tube souple équipé d’un système optique (coloscope) permettant d’observer la paroi de l’intestin et de faire des prélèvements.

Colostomie

(Anciennement appelé anus artificiel) Liaison d'une partie du colon à la peau de l'abdomen.

Colposcopie

Examen se réalisant au cabinet du gynécologue, indolore et permettant d'inspecter le vagin et le col de l'utérus pour détecter d'éventuelles lésions. Il se pratique au moyen d'un colposcope, instrument qui grossit l'image de la muqueuse vaginale et utérine.

Condylome

Excroissance de muqueuse d'origine virale (région génitale ou anale).

Conisation

Prélèvement par la chirurgie d'un fragment en forme de cône du col et du canal cervical. Cette intervention peut être pratiquée dans un but diagnostique ou curatif.

Consentement éclairé

Définit la permission écrite signée par le patient pour recevoir un traitement particulier ou entrer dans une étude. Ce document indique que le médecin a donné toutes les indications nécessaires au choix éclairé du patient.

Consolidation

Traitement utilisé dans le but de consolider la rémission de la maladie. Le traitement de consolidation, appelé aussi traitement d'entretien, est pratiqué après le traitement d'induction.

Cordectomie

Retrait chirurgical d’une corde vocale.

Cortico-stéroïde

Hormone sécrétée par les glandes surrénales ou produit de synthèse ayant les mêmes propriétés.

Corticoïde

Structure chimique des hormones stéroïdes naturelles et des anti-inflammatoires dits stéroïdiens.

Craniotomie

Section d’un ou plusieurs os du crâne.

Créatine

Substance naturellement présente dans le sang et éliminée dans les urines. Lorsque les reins fonctionnent mal, son élimination urinaire est ralentie et sa concentration sanguine augmente.

Créatininémie

Dosage de la créatine dans le sang, pour vérifier le bon fonctionnement des reins.

Criblage

Technique permettant de repérer la présence de mutations sur des fragments d’ADN.

Cryoconservation

Procédé de conservation par le froid à très basse température (le plus souvent dans de l'azote liquide) de cellules ou de tissus.

Cryothérapie

Traitement par application de froid.

Curage ganglionnaire

Action de prélever chirurgicalement les ganglions lymphatiques situés à proximité de la tumeur pour les analyser et évaluer l’extension de la maladie.

Curetage

Opération mineure consistant à dilater l'orifice du col de l'utérus et à prélever à l'aide d'une curette des fragments de la paroi utérine (endomètre).

Curiethérapie

Radiothérapie interne grâce à une source radioactive implantée au contact de la tumeur ou de l'organe.

Cystectomie

Ablation de la vessie. Elle peut être totale ou ne concerner qu’une partie de la vessie.

Cystoscopie

Examen permettant d’observer les tumeurs de la vessie au niveau de la paroi par un système optique.

Cytaphérèse

Technique permettant l’isolement d’un type de cellules sanguines à partir du sang d’un donneur.

Cytogénétique

Se dit de l’étude de la structure des chromosomes.

Cytologie

Discipline qui étudie, à l’échelle des cellules, leur constitution et leur comportement.

Cytoplasme

Compartiment cellulaire limité par la membrane plasmique. Chez les cellules animales et végétales, le cytoplasme contient de nombreux organites dont le noyau.

Cytostatique

Se dit d’une substance qui arrête la multiplication des cellules.

Cytotoxique

Se dit d’une substance capable d'altérer le fonctionnement des cellules, jusqu'à les tuer dans certains cas.

Cœlioscopie

Technique de chirurgie mini-invasive permettant de visualiser l'intérieur de la cavité abdominale grâce à un appareil optique introduit par une petite incision cutanée. Appelée également laparoscopie.

D

Délétion

Perte d'un fragment d'ADN.

Dépistage

Recherche d'une maladie au sein d'une population donnée.

Derme

Couche médiane de la peau.

Diagnostic

Démarche par laquelle le médecin identifie une maladie à partir de ses causes et de ses effets (appelés symptômes).

Dialyse

Méthode d’épuration du sang, utilisée chez les personnes souffrant d’insuffisance rénale (mauvais fonctionnement des reins).

Diaphragme

Grand muscle qui sépare les cages thoracique et abdominale.

Différenciation

Processus au cours duquel une cellule non spécialisée se différencie pour acquérir les propriétés spécifiques d'un type cellulaire particulier.

Différenciée

Se dit d'une cellule qui a suivi le processus de différenciation.

Diverticulose

Présence de petites protubérances appelées diverticules sur la paroi du côlon.

Dopamine

Neurotransmetteur assurant la communication entre les cellules du cerveau, impliqué dans les sensations de désir et de plaisir.

Doppler

Appareil permettant d'examiner le flux sanguin d'un patient.

Drosophile

(Drosophila melanogaster) Insecte élevé depuis plus d’un siècle en laboratoire. Le séquençage complet de son génome a été achevé en 2000. Cet insecte est devenu un organisme modèle sur lequel travaillent aujourd’hui de nombreux laboratoires de génétique et de biologie du développement. Il doit sa célébrité à sa simplicité d’élevage en laboratoire, à son cycle de reproduction court (11-12j entre l’œuf et l’obtention d’un adulte fertile) qui facilite l’étude de la transmission des caractères héréditaires, et enfin à la quantité de mutations caractérisées. Parmi ces mutations on trouve celles touchant les gènes homéotiques que l’ont trouve aussi chez les vertébrés.

Duodénum

Première portion de l'intestin grêle, qui prolonge l'estomac.

Dyslipidémie

Anomalie de l'équilibre des lipides (cholestérol, triglycérides) dans le sang.

Dyspnée

Difficulté respiratoire entraînant une perception anormale et désagréable de la respiration.

E

Échappement

Perte d'efficacité d'un traitement après une première période où il agit positivement sur la santé du patient.

Échographie

Méthode de diagnostic consistant à renvoyer des ondes sonores de haute fréquence (ultrasons) dans les tissus, et à convertir en images les échos renvoyés. En fonction de la différence de densité des tissus, les ondes renvoyées sont différentes, ce qui permet par exemple de distinguer un kyste rempli de liquide d'une masse tumorale solide.

Échographie endorectale

Échographie réalisée à l'aide d'une sonde introduite dans le rectum.

EGFR

Récepteur de l'EGF (epidermal growth factor, ou  facteur de croissance épidermique). Cette molécule présente à la surface des cellules est impliquée dans un grand nombre de cancers.

Électrocoagulation

Coagulation du sang sous l’effet de la chaleur dégagée par un courant électrique.

Électroporation irréversible

Traitement qui consiste à exposer spécifiquement les cellules tumorales à des impulsions électriques qui entraînent leur destruction.

Embolisation

Consiste à boucher les artères irriguant une tumeur.

Encéphale

Ensemble du système nerveux central contenu dans la boîte crânienne (cerveau, tronc cérébral, cervelet).

Encéphalopathie

Atteinte cérébrale qui peut avoir des causes variées : infectieuses, toxiques ou métaboliques.

Endocrine

Se dit d'une glande qui produit des hormones. Déversées par la suite dans la circulation sanguine, les hormones peuvent alors exercer leur action spécifique sur des organes ou des cellules distants de la glande endocrine.

Endocrinologiste

Médecin spécialiste des glandes endocrines.

Endomètre

(ou muqueuse utérine) Tissu recouvrant la paroi interne de l'utérus.

Endoscopie

Méthode d'exploration médicale permettant de visualiser des cavités non accessibles à l'œil (estomac, bronches, vessie, etc.).

Entérale

Alimentation adaptée, apportée directement au niveau de l’estomac, par l'intermédiaire d'une sonde.

Entérocystoplastie

Création d’une néo-vessie à partir d’un segment intestinal après ablation de la vessie avec rétablissement de la continuité urinaire.

Enzyme

Protéine volumineuse qui a pour mission d'accélérer (on parle de catalyse) les réactions chimiques dans les organismes vivants. Il existe un grand nombre d'enzymes spécifiques qui jouent un rôle important dans les processus physiologiques (digestion, conduction nerveuse, synthèse d'hormones, etc).

Épidémiologie

Discipline dédiée à l'étude de la santé des populations et de ses facteurs déterminants.

Épiderme

Couche superficielle de la peau.

Épidurale

Anesthésie de l’abdomen et des membres inférieurs.

Épigastrique

Qui se situe dans la région de l'estomac.

Épigénétique

Processus qui explique la différence d'identité entre deux cellules d'un individu qui ont pourtant le même patrimoine génétique. L'épigénétique influe sur l'activation ou la mise en veille des gènes. Selon les gènes activés, des protéines vont être produites qui serviront à donner une fonction spécifique à chaque cellule. C'est pourquoi les cellules du cerveau et les cellules de l'intestin, qui ont pourtant le même ADN, sont différentes.

Épithéliale

Se dit d'une cellule qui constitue l'épithélium.

Épithélium

Tissu composé de cellules juxtaposées disposées en une ou plusieurs couches tapissant la face interne des organes ou externe comme la peau. Il remplit deux fonctions non exclusives l'une de l'autre : fonction de revêtement et de protection et fonction glandulaire.

Ergothérapie

Méthode de rééducation et de réadaptation sociale et psychologique par l’activité physique et plus spécifiquement le travail manuel.

Essai clinique

Etude scientifique réalisée sur l’homme. C’est une étape indispensable et obligatoire au développement de nouveaux traitements contre le cancer. Elle permet d’évaluer, chez des personnes volontaires, des traitements élaborés et préalablement testés en laboratoire dans la phase pré-clinique.

Ethmoïde

Os délimitant les parois latérales et supérieures des fosses nasales.

Événement oncogénique

Événement qui favorise la survenue d’un cancer. Il s’agit par exemple de l’activation de gènes qui favorisent la prolifération cancéreuse ou de l’inactivation de gènes suppresseurs de tumeur.

Éventration abdominale

Hernie ou sortie d’une partie du contenu de l’abdomen à travers un orifice non naturel de la paroi abdominale. 

Examen anatomopathologique

Examen consistant à analyser un échantillon de tissu prélevé lors de la biopsie. Les médecins parlent souvent d’« examen anapath ». Il permet d’affirmer le diagnostic de lymphome, d’en connaître sa nature et de prédire son agressivité afin de proposer le traitement le plus adapté.

Examen extemporané

Examen histologique permettant d'analyser les tissus prélevés au microscope pendant la durée de l'intervention.

Exérèse

Intervention qui consiste à retirer de l’organisme un organe, une tumeur ou un autre corps nuisible.

Exocrine

Se dit d’une glande qui sécrète des substances dans le milieu extérieur de l'organisme, c'est-à-dire de la peau, du tube digestif ou de l'arbre respiratoire. Les glandes exocrines délivrent leur sécrétion par l'intermédiaire d'un canal excréteur. Ainsi, la glande sudoripare sécrète la transpiration, la glande mammaire sécrète le lait, et la partie exocrine du pancréas sécréte des enzymes et des sucs digestifs qui seront ensuite déversés dans le duodénum.

Extemporané

Se dit d'un examen anatomopathologique permettant d’analyser les tissus prélevés au microscope pendant la durée de l’intervention afin d'orienter au mieux l'acte chirurgical.

F

Facteur de croissance

Substance permettant de stimuler la prolifération des cellules. Par exemple, les facteurs de croissance hématopoïétiques stimulent la fabrication des cellules sanguines.

Fibroscopie

Examen des voies aériennes du poumon au moyen d'un tube souple équipé d'un système optique (fibroscope) permettant d'observer la paroi des bronches et de faire des prélèvements. Egalement appelé bronchoscopie.

Fibrose

Développement d'un tissu fibreux anormal entre les cellules d'un tissu endommagé, et gênant son fonctionnement.

Fistule

Conduit normalement absent, créé entre deux organes ou entre un organe et l’extérieur de l’organisme.

Fluorescence

Émission de lumière en réponse à une excitation.

Frottis

Prélèvement pour examen au microscope des cellules de desquamation de l’utérus présentes dans le vagin. Cet examen est une méthode simple et indolore de dépistage du cancer du col de l’utérus.

G

Ganglion axillaire

Ganglion situé au niveau de l’aisselle et qui draine la lymphe au niveau du sein.

Ganglion lymphatique

Petite structure en forme de haricot, présente tout au long des vaisseaux constituant le système lymphatique. En filtrant la lymphe, un ganglion retient les bactéries ou les cellules cancéreuses qui pourraient avoir emprunté le système lymphatique.

Ganglion sentinelle

Premier ganglion de la chaîne ganglionnaire drainant une tumeur.

Gastrectomie

Ablation totale ou partielle de l'estomac.

Gastrinome

Tumeur développée dans le pancréas et sécrétant de la gastrine.

Gastrite

Inflammation aiguë ou chronique de la muqueuse qui tapisse l'estomac.

Gène

Élément du chromosome qui transmet les caractéristiques héréditaires.

Gène homéotique

Les gènes homéotiques jouent un rôle fondamental et universel dans l'édification des embryons, dans tout le règne animal (de la drosophile à l'homme). Ce rôle est d'informer les cellules de leur position au cours du développement de l'embryon. Chez les vertébrés, la majeure partie des gènes homéotiques intervient dans l'identité des différentes parties du corps et le positionnement des organes.

Génome

Ensemble de l'information génétique d'un organisme, portée par l'ADN. Il contient notamment la totalité des gènes.

Génotoxique

Se dit d'une substance ou d'un rayonnement qui peut compromettre l'intégrité du génome. Sous l'influence de cette substance ou de ce rayonnement, la structure du génome est modifiée : des cassures et des mutations surviennent sur la molécule d'ADN et aboutissent parfois à l'initiation d'un processus cancéreux.

Génotype

Composition génétique d’un individu.

Germinal

Les cellules germinales sont les cellules initiales à partir desquelles se développent les cellules reproductrices (ovules pour les femmes et spermatozoïdes pour les hommes) après maturation.

Glande

Organe produisant une substance sécrétée. Par exemple, les glandes sudoripares sécrètent la sueur et les glandes mammaires le lait.

Glande de Lieberkühn

Glande de forme tubulaire sécrétant du mucus au sein de la muqueuse digestive.

Glande surrénale

Glande située au-dessus de chaque rein, essentiellement en charge de produire des hormones régulant la pression artérielle et le taux de sucre dans le sang (glycémie).

Gliome

Tumeur cancéreuse se formant dans le cerveau et la moelle épinière.

Glossectomie

Retrait chirurgical de tout ou partie de la langue.

Glucagon

Hormone hyperglycémiante impliquée dans la régulation du taux de sucre sanguin.

Goitre

Augmentation du volume de la thyroïde pouvant devenir visible à l'examen visuel du cou (gonflement).

Gonosome

Chacun des chromosomes qui déterminent le sexe. Egalement appelé hétérochromosome ou allosome ou chromosome sexuel.

Grade

Degré d’anomalie présenté par les cellules de la tumeur. Une tumeur de haut grade présente un risque de récidive supérieur à celui d’une tumeur de bas grade.

Granulocyte

Cellule sanguine appartenant à la lignée blanche (globules blancs ou leucocytes), qui a un rôle dans le système immunitaire.

Gray

(Gy) Unité mesurant la dose de radiation absorbée par l’organisme.

Green Fluorescent Protein

(GFP) C’est une protéine isolée à partir de la méduse lumineuse Aequorea victoria. Cette protéine émet de la lumière fluorescente verte lorsqu’on l’éclaire avec de la lumière bleue. Elle est très utilisée en biologie cellulaire, et notamment en microscopie où elle sert de marqueur. On peut par exemple modifier des cellules pour qu’elles expriment la protéine GFP collée à la molécule que l’on souhaite visualiser, puis exciter les cellules avec un laser émettant de la lumière bleue.

Grosseur

(ou induration ou nodule) Toute masse anormale dans l'organisme, par exemple dans le sein.

Gynécomastie

Augmentation du volume de la glande mammaire chez l’homme.

H

Hématologie

Discipline médicale dédiée aux maladies touchant le sang, appelées hémopathies.

Hématopoïèse

Processus conduisant à la production des différentes cellules du sang (globules rouges et blancs, plaquettes), intervenant principalement dans la moelle osseuse.

Hématopoïétique

Se dit à propos des cellules souches qui sont à l’origine de toutes les cellules du sang (globules rouges, globules blancs, plaquettes) : on parle de cellules souches hématopoïétiques (CSH).

Hématurie

Présence de sang dans les urines. Elle est dite microscopique lorsqu’elle n’est pas repérable à l’œil nu.

Hémicolectomie

Ablation chirurgicale de la partie droite ou gauche du côlon.

Hémoglobine

Molécule assurant le transport de l'oxygène du poumon vers les différents organes, via la circulation sanguine.

Hépatectomie partielle

Retrait chirurgical d'une partie du foie.

Hépatique

Relatif au foie.

Hépatite

Inflammation aiguë ou chronique du foie.

Hépatocyte

Cellule du foie.

Hérédité

Mécanisme de transmission des caractéristiques (biologiques, physiques, etc.) d'un parent à son enfant.

Histocompatibilité

Compatibilité immunologique entre les tissus ou les organes d'un donneur et d'un receveur qui permet à une greffe de ne pas être rejetée. Cette compatibilité, basée sur le système HLA, dépend du patrimoine génétique de l'un et l'autre.

Histologie

Spécialité médicale qui étudie les différents tissus et leur composition au niveau microscopique.

Histones

Famille de protéines jouant un rôle dans l’organisation de la structure de l’ADN. Ces protéines sont primordiales pour la régulation de l’expression des gènes et sont ainsi susceptibles d’être impliquées dans la survenue de cancers.

HLA

(Système ou groupe HLA)  Antigènes des leucocytes humains (en anglais, Human Leucocytes Antigens), appelés également système majeur d’histocompatibilité (SMH). Ils correspondent à des protéines présentes à la surface des cellules de l’organisme qui permettent à l’immunité de reconnaître le soi du non-soi. C’est un outil indispensable pour la défense de l'organisme contre les agressions extérieures (virus, parasites, etc.), pour l'éducation des lymphocytes et pour la réussite des greffes. En cas d’allogreffe, les groupes HLA du donneur et du receveur doivent être compatibles.

Hormone

Molécule sécrétée par une glande endocrine et transmettant un signal à une cellule distante. Les œstrogènes et la testostérone appartiennent à la famille de ces « messagers chimiques ».

Hormone sexuelle

Substances fabriquées par les glandes génitales (ovaires et testicules) et libérées dans le sang. Elles sont responsables du développement des caractéristiques féminines et masculines.

Hormonodépendant

Se dit d’une tumeur dont la croissance est stimulée par une hormone (les œstrogènes par exemple dans le cas de certains cancers féminins).

Hormonosensible

Se dit d’une tumeur dont la croissance est stimulée par une hormone (les œstrogènes par exemple dans le cas de certains cancers féminins).

Hormonothérapie

Traitement médicamenteux des cancers dits « hormonodépendants » (leur croissance dépend des hormones sexuelles). Les médicaments utilisés ont la spécificité de bloquer l’action de ces hormones et ainsi la croissance de la tumeur.

HPV

Papillomavirus humain. Virus responsable, entre autres, de cancers du col de l'utérus.

Hybridation

Utilisation de la capacité des bases complémentaires de l’ADN ou l’ARN à s’unir pour former une double hélice : A avec T (ou U sur l’ARN), C avec T. L'hybridation peut avoir lieu entre deux séquences complémentaires d'ADN, entre un ADN et un ARN complémentaire, ou entre deux séquences d'ARN.

Hydrocéphalie

Augmentation anormale du volume de liquide céphalorachidien.

Hypercholestérolémie

Hausse anormale des taux de cholestérol dans le sang.

Hyperleucocytose

Élévation du nombre de globules blancs dans le sang.

Hyperlymphocytose

Augmentation identifiée du nombre de lymphocytes circulants dans le sang, mais qui n'est accompagnée d'aucun autre symptôme. Elle peut être soit transitoire, soit permanente, et peut toucher la population de lymphocytes B ou de lymphocytes T.

Hyperlymphocytose B chronique

Augmentation identifiée du nombre de lymphocytes B mais qui n'est accompagnée d'aucun autre symptôme et, à ce titre, pourrait ne pas être véritablement considérée comme une leucémie.

Hypersécrétion hormonale

Sécrétion exagérée d’hormone. Elle peut toucher différentes glandes endocrines comme l’hypophyse, la thyroïde, la glande surrénale, le thymus, les ovaires, les testicules, etc. Dans le cas d’hypersécrétion touchant les hormones sécrétées par le pancréas, elle peut être responsable d’hypoglycémie, de diabète ou de troubles de la digestion.

Hypertension intracrânienne

Augmentation importante de la pression à l’intérieur de la boîte crânienne.

Hypertension portale

Pression anormalement élevée dans la veine porte.

Hypocholestérolémie

Baisse anormale des taux de cholestérol dans le sang.

Hypoderme

Couche la plus profonde de la peau.

Hypoglycémie

Chute du taux de sucre dans le sang (glycémie) pouvant provoquer des malaises, voire un coma.

Hypogonadisme

Défaut de fonctionnement de l'appareil reproducteur.

Hypophyse

Petite glande endocrine située à la base du cerveau. Elle exerce une action régulatrice sur les autres glandes endocrines.

Hystérectomie

Intervention chirurgicale qui consiste à retirer l’utérus.

I

Ictère

Coloration jaune de la peau et des muqueuses à cause de l’accumulation de bilirubine, une substance normale de l’organisme mais qui n’est plus éliminée lorsque le foie est malade.

Immunodépression

Situation dans laquelle les défenses de l’organisme sont affaiblies.

Immunoglobuline

(Ig) Anticorps jouant un rôle important dans la défense de l'organisme contre les agressions présents non seulement dans le sang (plus spécifiquement le sérum) mais également dans d'autres liquides de l'organisme. Il en existe 5 classes: IgA, IgG, IgM, IgD, IgE.

Immunohistochimique

Se dit d'un examen permettant de détecter des éléments du système immunitaire (immunoglobuline, antigène, etc.) au niveau des tissus et des cellules.

Immunomodulateur

Traitement qui permet de moduler les réactions immunitaires.

Immunosuppresseur

Traitement qui réduit ou supprime les réactions immunologiques de l’organisme en bloquant le système de défense immunitaire. Il est utilisé dans les allogreffes afin d’éviter le phénomène de rejet.

Immunothérapie

Traitement stimulant le système immunitaire pour combattre une maladie.

Implant interstitiel

Source radioactive implantée directement le tissu dans lequel se trouve la tumeur.

Implant intracavitaire

Source radioactive implantée dans une cavité du corps.

In situ

Se dit d'un cancer au stade initial de son développement, restant limité au tissu qui lui a donné naissance, sans franchissement de la membrane basale (cancer non invasif).

Incidence

Nombre de nouveaux cas d'une maladie par an et pour une population donnée.

Indifférenciée

Tumeur dont les cellules ne ressemblent plus aux cellules normales du tissu dans lequel elle se développe (morphologie, taille, fonction).

Indolent

Se dit d'une tumeur à évolution lente.

Induction

Traitement intensif qui utilise des chimiothérapies très lourdes. Le traitement d'induction peut être utilisé soit dans le but de traiter le cancer, soit dans le but de détruire les globules blancs du malade afin de pratiquer une allogreffe.

Inflammation

Réaction du système immunitaire à une agression extérieure.

Inguinal

Situé au niveau de l’aine.

Inhibiteur de PARP

Molécules qui ont pour mission de perturber le système de réparation de l’ADN déjà mis en échec dans les cellules tumorales présentant une mutation du gène BRCA. En renforçant l’instabilité du patrimoine génétique des cellules tumorales, les inhibiteurs de PARP peuvent entraîner la mort de celles-ci.

Instillation

Action de verser ou injecter un liquide goutte à goutte.

Insuffisance hépatique

Fonctionnement insuffisant des cellules du foie.

Insuffisance hépatocellulaire

Fonctionnement insuffisant des cellules du foie.

Insuline

Hormone produite par le pancréas. Elle régule la quantité de glucose dans l'organisme en le transformant en acides gras stockés dans les graisses.

Insulinome

Tumeur développée dans les tissus endocrines du pancréas.

Intrapéritonéale

Se dit d'une injection faite dans la cavité de l'abdomen.

Intrathécale

Se dit d’une injection qui se fait à l’intérieur d’une enveloppe de protection, telle que celle qui entoure le cerveau, directement dans le liquide céphalo-rachidien par ponction lombaire.

Irathérapie

Traitement oral de radiothérapie interne utilisant de l’iode radioactif.

IRM

(Imagerie par Résonance Magnétique) Méthode d’imagerie basée sur l’utilisation d’un champ magnétique puissant qui permet d’obtenir une image de l’ensemble de l’organisme en influençant l’orientation des atomes d’hydrogène qui le composent.

Isthme

Partie rétrécie d'une région ou d'un organe.

K

Kyste

Lésion anormale qui peut se développer au niveau de différents organes, comme l’ovaire.

L

Lame de congélation

Coupe fine des tissus de la biopsie immédiatement congelée, montés sur lame de verre et examinée au microscope par un anatomo-pathologiste. L’examen peut être fait en quelques minutes.

Lame de fixation

Coupe fine de la biopsie, montée sur lame de verre et fixée avant examen par un anatomo-pathologiste. Ce type de coupe demande une assez longue préparation et ne peut pas être utilisé pour la procédure en un temps.

Laparoscopie

Voir Cœlioscopie.

Laparotomie

Ouverture de la cavité abdominale afin de procéder à une exploration ou une intervention.

Laryngectomie

Laryngectomie totale : retrait chirurgical du larynx.
Laryngectomie partielle horizontale : retrait chirurgical d’une partie du larynx au dessus des cordes vocales.
Laryngectomie subtotale reconstructive : retrait chirurgical d’une grande partie du larynx avec reconstruction.

Laryngopharyngectomie

Retrait chirurgical du larynx et d’une partie du pharynx.

Larynx

Organe situé au niveau de la gorge, en-dessous du pharynx et au-dessus de la trachée. Il contient les cordes vocales.

Lavement rectal

Instillation d’un liquide dans le rectum afin d’évacuer les selles avant un examen.

Laxatif

Médicament utilisé pour prévenir ou soigner la constipation.

Lésion

Terme générique utilisé en médecine pour désigner tout tissu biologique se trouvant dans un état anormal. La cause d'une lésion peut être multiple : traumatisme mécanique (choc, coupure), thermique (brûlure), électrique (électrocution), chimique... La lésion peut aussi être le résultat d'une état pathologique lié à un agent pathogène (infection, parasite) ou à un désordre physiologique (tumeur cancéreuse), métabolique (nécrose par hypoxie), immunitaire (maladie autoimmune). Suivant la gravité et l'origine, un traitement médical est nécessaire ou non.

Leucémie

Groupe de cancers du sang. Cette maladie surgit lorsqu'il y a un envahissement du sang par des globules blancs anormaux. On distingue classiquement les leucémies aiguës (touchant préférentiellement les enfants et les adolescents) et les leucémies chroniques (touchant préférentiellement les adultes). Chaque type de leucémie demande un traitement spécifique.

Leucocyte

Egalement appelé globule blanc, cellule produite dans la moelle osseuse et responsable de la défense de l'organisme.

Leucopénie

Diminution du nombre des globules blancs (leucocytes) dans le sang exposant le patient à un risque infectieux. Si elle atteint les leucocytes polynucléaires neutrophiles, on parle de neutropénie.

Leucoplasie

Affection chronique qui touche les muqueuses, généralement au niveau de la bouche. Elle se caractérise par des plaques blanchâtres. Dans certains cas, elles peuvent dégénérer en cancer.

LHRH

Luteinizing Homone-Releasing Hormone. Hormone hypothalamique qui agit sur les glandes sexuelles, mâles et femelles, et stimule leur activité.

Lieberkühn

Glande de forme tubulaire au sein de la muqueuse digestive sécrétant du mucus.

Lignée cellulaire

Population homogène de cellules, stables après les mitoses successives, ayant en théorie une capacité de division illimité. Elles sont utilisées en routine dans les laboratoires de recherche en biologie. Il s'agit généralement de cellules cancéreuses, prélevées sur des tumeurs, transformées artificiellement par un oncogène ou mutées sur des gènes responsables du contrôle de la division.

Lipome

Tumeur graisseuse bénigne.

Liquide céphalo-rachidien

Liquide protecteur dans lequel baignent le cerveau et la moelle épinière, contenu dans le système nerveux central.

Lobe mammaire

Segmentation naturelle du sein : chaque sein comporte de 15 à 20 lobes.

Lobectomie

Ablation d'un lobe d'organe, par exemple du poumon ou du foie.

Lobule hépatique

Groupe de cellules du foie.

Lombaire

Partie basse du dos.

Lymphatique

Ce qui est en rapport avec la lymphe, fluide circulant dans l'organisme et assurant un rôle de défense de l'organisme.

Lymphe

Liquide incolore baignant les tissus et renfermant des cellules assurant la protection de l’organisme contre les infections.

Lymphocyte

Globule blanc particulier, impliqué dans le système immunitaire d’un individu. On distingue deux lignées lymphocytaires différentes : les lymphocytes B et T.

Lymphocyte B

Cellule du système immunitaire appartenant à la famille des globules blancs (appelés également les leucocytes), impliquée dans la production des anticorps.

Lymphocyte T

Cellule du système immunitaire appartenant à la famille des globules blancs (également appelés leucocytes) impliquée de manière directe ou indirecte dans la destruction des cellules de l’organisme qui sont infectées ou anormales.

Lymphome

Cancer des ganglions lymphatiques.

Lymphœdème

Accumulation de lymphe dans un membre, suite à l’ablation ou à l’engorgement des ganglions lymphatiques.

Lyse tumorale

De manière spontanée mais surtout sous chimiothérapie, les cellules leucémiques libèrent de nombreuses substances pouvant entraîner des complications graves.

M

Macrophage

Cellule du système immunitaire éliminant les débris de cellules mortes présents dans l'organisme.

Maladie de Kahler

Cancer des plasmocytes, cellules normalement situées dans la moelle osseuse. Elle est appelée aussi myélome multiple.

Maladie de Recklinghausen

Maladie héréditaire caractérisée par des taches « café au lait » sur la peau et des tumeurs multiples touchant particulièrement les nerfs périphériques et spinaux, les méninges et la peau. L'évolution de la maladie est lente et, à un stade avancé, des atteintes des viscères et des os peuvent apparaître.

Maladie de Von Hippel-Lindau

Maladie héréditaire qui entraîne le développement de tumeurs diverses dans le pancréas, les surrénales, les reins, le système nerveux central et la rétine.

Maladie de Waldenström

Prolifération de cellules plasmocytaires responsable d'un purpura hyperglobulinémique atteignant particulièrement les femmes.

Mammectomie

Ablation chirurgicale du sein (appelée également mastectomie).

Mammographie

Image radiographique du sein.

Marqueur tumoral

Substance sécrétée dans le sang par la tumeur ou présente à la surface des cellules. Un dosage anormal indique la présence d'un cancer. La présence du marqueur peut être détectée par des méthodes biochimiques ou des examens cytologiques.

Masse médiastinale

Masse observée lors d'un examen d'imagerie, typiquement une radiographie, dans la zone centrale du thorax située entre les deux poumons. Ces masses peuvent être tumorales ou non. De nombreux ganglions sont présents dans le médiastin, et peuvent être le siège d'inflammation ou de pathologies conduisant à la formation d'une masse médiastinale.

Mastectomie

Ablation chirurgicale du sein (appelée également mammectomie).

Mastose

Anomalie locale du sein parfois liée à un équilibre perturbé entre les différentes hormones féminines.

Méat urinaire

Orifice naturel par lequel les urines sont émises.

Médiastinoscopie

Examen permettant de déterminer si les cellules cancéreuses ont envahi les ganglions lymphatiques du mediastin (région anatomique située entre les deux poumons). Pratiquée sous anesthésie générale, elle nécessite une petite incision à la base du cou.

Médullaire

Qui se rapporte à la moelle osseuse.

Mélanine

Pigment à l'origine du bronzage.

Mélanocyte

Cellule pigmentant la peau.

Mélanome

Tumeur issue d'un mélanocyte (ou pigment) de l'épiderme.

Ménopause

Modification hormonale qui conduit à l'arrêt définitif des règles.

Mésenchymateux

Qui vient du mésenchyme, tissu embryonnaire à partir duquel sont formés les vaisseaux, les muscles, les os et le cartilage.

Mésocôlon

Tissu soutenant le rattachement du côlon à la paroi abdominale.

Mésorectum

Enveloppe de tissu entourant le rectum.

Mésothéliome

Cancer de la plèvre.

Métaboliser

Transformer et assimiler une substance.

Métabolisme

Ensemble des transformations biochimiques et physico-chimiques qui ont lieu de façon ininterrompue dans la cellule ou l'organisme vivant. C'est un processus ordonné, qui fait intervenir des processus de dégradation et de synthèse organique. Couramment, le métabolisme est l'ensemble des dépenses énergétiques d'une personne.

Métabolite

Substance produite au cours du métabolisme.

Métastase

Tumeur dérivant d’une cellule cancéreuse qui a quitté la tumeur initiale et colonisé un tissu normal distant. Lorsque des métastases se forment dans l’organisme d’un patient atteint de cancer, sa maladie devient plus difficile à soigner.

Micro-ARN

Petit ARN qui existe dans le génome de la plupart des organismes pluricellulaires (animaux, plantes, etc.). En s’attachant à un ARN messager, il bloque sa traduction en protéine. L’ARN messager est ensuite dégradé par la cellule. Cette censure « naturelle » permet de réguler l’expression de nombreux gènes.

Micro-calcification

Apparition de petits grains de calcium et d’autres minéraux visibles à la radiographie et ne représentant pas de danger pour le pronostic du patient.

Microscope

Instrument qui permet de visualiser des objets trop petits pour être vus à l’œil nu ou à l’aide d’une simple loupe. Il est constitué d’un ensemble de lentilles qui agrandissent un objet éclairé avec de la lumière jusqu'à 1 000 fois (pour les microscopes simples) et avec une résolution de l’ordre de 0,2 micromètre.

Microscope confocal

Microscope utilisant un faisceau laser pour éclairer l’objet à étudier et permettant de réaliser des coupes optiques de l’objet observé avec une très haute résolution. On peut par exemple visualiser l’intérieure des cellules. Il permet de reconstruire des structures en 3 dimensions en superposant les coupes optiques les unes sur les autres.

Miction

Émission d’urine.

Moelle osseuse

Substance présente au coeur des os plats (crâne, os iliaque, côtes, sternum et colonne vertébrale) où sont fabriquées les cellules sanguines (globules blancs, globules rouges, plaquettes).

Monocytose

Augmentation du nombre de monocytes dans le sang.

Mucineux

Se dit d'un carcinome qui produit du mucus.

Mucite

Inflammation des muqueuses, notamment au niveau de la bouche, souvent provoquée par la radiothérapie et/ou la chimiothérapie.

Mucus

Substance produite par la muqueuse colique servant à la lubrification de la paroi interne de l’intestin.

Muqueuse

Couche de cellules revêtant la paroi intérieure des organes creux : le tube digestif, les bronches, les organes génitaux ou la bouche par exemple.

Muqueuse cervicale

Muqueuse revêtant les organes génitaux.

Mutagène

Agent pouvant induire des mutations.

Mutation

Modification aléatoire et définitive dans la structure de l'ADN qui peut modifier la fonction d'un gène et l'empêcher de fonctionner normalement. Elle est dit "activatrice" quand elle conduit à activer un gène dont l'expression peut déclencher le développement du processus cancéreux.

Mutation constitutionnelle

Mutation présente dans les cellules de la lignée germinale (ovules et spermatozoïdes). Elle va prédisposer le sujet porteur de cette mutation à la survenue de cancers. La mutation est généralement transmise aux descendants : on parle à ce sujet de cancer héréditaire.

Mutation dominante

Mutation d’un gène pour laquelle il suffit qu'une seule copie du gène soit altérée pour que la maladie se développe. S'oppose à récessive.

Mutation inhibitrice

Modification génétique qui agit en inhibant un gène, ce qui provoque le développement du processus cancéreux.

Mutation récessive

Mutation pour laquelle il faut que les deux copies du gène soient touchées pour que la maladie se développe.

Myélémie

Présence de nombreuses cellules immatures de la moelle osseuse dans le sang.

Myélogramme

Examen des cellules de la moelle osseuse. Ces cellules sont prélevées par ponction, au niveau du sternum ou de la hanche, puis observées au microscope après étalement sur une lame et coloration.

N

Nanotechnologie

Procédé de fabrication et de manipulation de structures, de dispositifs et de systèmes à l'échelle du nanomètre.

Nasogastrique

Tube flexible inséré dans l’estomac par le nez afin de nourrir un patient incapable de manger.

Nécrose

Arrêt du fonctionnement normal d'une cellule, qui se traduit par leur mort.

Néo-vessie

Vessie reconstruite à partir d'un segment intestinal après ablation de la vessie.

Néoplasie endocrinienne

Maladie héréditaire dans laquelle surviennent plusieurs types de tumeurs endocriniennes pouvant toucher différentes glandes (thyroïde, parathyroïde, médullosurrénales…).

Néphrologie

Discipline médicale dédiée aux maladies touchant le rein.

Neuropathie

Maladie touchant le système nerveux périphérique.

Neutron

Particule lourde non chargée émise par un accélérateur très puissant (cyclotron) et dont l’utilisation est très restreinte (par exemple, pour certaines tumeurs des glandes salivaires).

Neutropénie

Diminution anormale du nombre de certains globules blancs (leucocytes polynucléaires neutrophiles) dans le sang, exposant le patient à un risque infectieux.

Neutrophile

Famille de globules blancs, originaires de la moelle osseuse. Elles participent à la capture et à la destruction des cellules étrangères ou infectées présentes dans l'organisme.

Nodule

Petite masse palpable, de forme sphérique, normale ou pathologique, survenant à l'intérieur de la peau ou d'une muqueuse.

Noyau

En biologie cellulaire, le noyau est un organite, présent dans la majorité des cellules animales et végétales et contenant la plupart du matériel génétique de la cellule.

Numération Formule Sanguine

(NFS) Prise de sang permettant de compter les éléments sanguins : globules rouges, globules blancs, plaquettes.

Nævus

Marque au niveau de la peau, appelée plus couramment grain de beauté.

O

Occlusion intestinale

Arrêt du transit intestinal se traduisant par l’arrêt des matières et des gaz.

Oncogène

Gène régulateur positif de la prolifération cellulaire, et dont l'expression favorise ainsi l'apparition de cancers. On a identifié actuellement plus de 100 oncogènes.

Oncogénétique

Branche de la génétique dédiée à l'étude des cancers.

Oncologie

Etude des tumeurs, synonyme de cancérologie.

Orchidectomie

(ou orchiectomie) Ablation chirurgicale d'un ou deux testicules.

Orexigène

Se dit d'une subtance qui stimule l’appétit.

Organisme pluricellulaire

Organisme qui contient plus qu'une cellule (plantes, animaux, etc.), qui sont organisées en tissus, eux-mêmes organisés en organes.

Organisme unicellulaire

Organisme qui n'est composé que d'une seule cellule (bactéries, levures, certaines algues et certains champignons, etc.)

Organite

Structure spécialisée contenue dans le cytoplasme des cellules animales et végétales et délimitée par une membrane. Parmi les différents organites, les biologistes distinguent les mitochondries, l'appareil de Golgi, le réticulum endoplasmique...

ORL

(oto-rhino-laryngologie) Correspond à la région englobant le nez, la gorge, l'oreille et la région tête-cou.

Ostéoporose

Fragilité excessive des os.

Otalgie

Douleur ressentie dans l’oreille, mais dont l’origine est extérieure à l’oreille.

Ovaire

Glande de la taille d'une olive, située de chaque côté de l'utérus, produisant à la fois les ovules nécessaires à la reproduction et les hormones ovariennes (œstrogènes et progestérone).

Ovariectomie

Intervention chirurgicale qui consiste à ôter les ovaires, organes qui produisent les œstrogènes.

Ovocyte

Cellule reproductrice de la femme. A partir de la puberté, un ovocyte est libéré à chaque cycle menstruel pour « mûrir » en ovule, prêt à être fécondé.

Ovule

Cellule sexuelle (ou gamète) produite par les femelles dans les ovaires.

Œdème

Gonflement d’un organe dû à une infiltration et une accumulation d’eau dans les tissus.

Œsophage

Partie du tube digestif conduisant les aliments depuis la bouche jusqu’à l’estomac.

Œstrogène

Hormone stéroïde sécrétée par les ovaires, le placenta, le cortex surrénal et les testicules, et qui intervient lors de la puberté dans l'apparition des caractères sexuels féminins secondaires, et par la suite dans le cycle menstruel. Ils sont utilisés en contraception, en cancérologie et pour l'activation de la production maternelle de lait.

P

Palpation

Examen diagnostic par lequel le médecin cherche à détecter une masse avec ses mains.

Pancréas

Glande de l'abdomen sécrétant notamment l'insuline.

Papillomavirus humain

Virus responsable, entre autres, de cancers du col de l'utérus.

Parenchyme

Partie d’un organe qui en assure les principales fonctions.

Parentérale

(alimentation) Soluté nutritionnel délivré par voie intraveineuse.

Pathologiste

Médecin spécialisé dans le diagnostic des maladies à partir de l'examen au microscope des cellules et tissus prélevés dans l'organisme.

Peignage

Technique qui permet d’étudier les gènes dans leur globalité. Elle consiste à analyser des filaments d'ADN alignés et étirés (beaucoup plus faciles à étudier que la forme "en pelote" sous laquelle l'ADN se trouve naturellement).

Pelvis

Portion inférieure du tronc comprise entre les os des hanches.

Pénétrance

Probabilité d’expression d’un gène.

Peptide

Molécule constituée de plusieurs acides aminés. Les protéines sont composées d'un ou de plusieurs très longs peptides.

Perforation tumorale

Déchirure de l'intestin par la tumeur.

Périnée

Région du corps comprise entre l’anus et les parties génitales.

Péritoine

Membrane qui recouvre les viscères du ventre.

Pet-scan

Technique d'imagerie permettant d'obtenir des images en 3D du fonctionnement d'un organe, à la suite d'une injection d'un sucre radioactif qui sert de traceur et permet de détecter les cellules « actives », par exemple certaines cellules tumorales.

Pharmacogénétique

Division de la pharmacologie consistant en l’étude de l’influence du profil génétique sur la variabilité de la réponse à un traitement médicamenteux.

Pharmacogénomique

Etude de l'interaction de gènes avec des médicaments.

Pharmacovigilance

Discipline visant à prévenir et à réduire les risques liés aux médicaments.

Pharyngectomie

Retrait chirurgical d’une partie du pharynx.

Pharynx

Organe situé au carrefour entre les voies aériennes (larynx) et digestives (trachée).

Phénotype

Manifestation apparente du patrimoine génétique d'une personne, c'est-à-dire du génotype.

Philadelphie

(Chromosome de) Chromosome anormal issu de la fusion de deux chromosomes (9 et 22). Il est directement responsable du développement de la leucémie myéloïde chronique (LMC).

Phonation

Ensemble des facteurs impliqués dans la formation de la voix.

Phoniatre

Médecin spécialiste des troubles de la voix, de la parole et de la déglutition.

Photon

En radiothérapie, radiation émise soit par un accélérateur (rayons X) soit par une substance radioactive (rayons gamma).

Photonthérapie

Utilisation d'électrons dirigés vers une cible métallique et qui produisent alors des photons X.

Photosensibilité

Réaction exacerbée de la peau après exposition au soleil due à un médicament.

Phototype

Classification du comportement de la peau sous exposition solaire. On distingue 4 phototypes : blond, roux, brun et noir, définissant l'aptitude de chaque personne à supporter le soleil.

Placebo

Substance sans effet biologique démontré sur la maladie du patient.

Plaquette

Fragment de cellule présent dans le sang contribuant à la coagulation. Également appelée thrombocyte.

Pleural

Relatif à la plèvre.

Plèvre

Membrane entourant les poumons.

Polynucléaire basophile

Variété de globules blancs ou leucocytes responsable des réponses allergiques et inflammatoires en libérant de l'histamine.

Polynucléaire éosinophile

Variété de globules blancs ou leucocytes qui traitent en premier lieu les infections parasitaires. Leur augmentation peut être une indication pour l'établissement d'un diagnostic.

Polynucléaire neutrophile

Variété de globules blancs ou leucocytes jouant un rôle prépondérant dans la défense de l'organisme contre les bactéries, les virus et les champignons. Ils correspondent généralement à la première réponse aux infections bactériennes.

Polype

Petite tumeur bénigne située sur la muqueuse d'une cavité naturelle du corps, le plus souvent sur celle du colon, du rectum ou de l'utérus.

Polypeptide

Groupement de plusieurs peptides, lesquels sont eux-mêmes des enchaînements de 30 à 50 acides aminés. À partir d'une certaine taille, on parle de protéine.

Ponction cytologique

Ponction du liquide contenu dans un kyste, au moyen d’une seringue hypodermique.

Ponction lombaire

Examen médical consistant à prélever un échantillon de liquide céphalo-rachidien, le liquide dans lequel baignent le cerveau et la moelle épinière. La ponction lombaire est réalisée à l’aide d’une fine aiguille introduite entre deux vertèbres dans le bas du dos. Elle permet en outre la réalisation d’injections locales de chimiothérapie dites « intrathécales ».

Pore nucléaire

Les pores nucléaires sont de grands complexes composés de protéines traversant l'enveloppe nucléaire qui est une double membrane entourant le noyau des cellules eucaryotes. Les pores nucléaires permettent les échanges entre le noyau et le cytoplasme.

Post-génomique

La post-génomique va plus loin dans la compréhension du fonctionnement de la cellule : elle cherche à savoir quand et dans quelles conditions un gène s'exprime pour enclencher la fabrication de protéines, et quelle est l'activité des protéines fabriquées.

Précurseur

Cellule de la moelle osseuse qui est à l’origine des cellules du sang, après plusieurs étapes de multiplication et de différenciation.

Prévalence

Proportion d'individus atteints d'une maladie donnée dans une population.

Procédure en deux temps

Démarche consistant à effectuer la biopsie et le traitement au cours de deux étapes distinctes.

Procédure en un temps

Démarche consistant à effectuer en une même étape la biopsie et le traitement. La biopsie est effectuée sous anesthésie générale ; si un cancer est décelé, le chirurgien pratique immédiatement une exérèse chirurgicale de la tumeur (par tumorectomie ou mastectomie).

Progestérone

Hormone femelle produite par le corps jaune de l’ovaire pendant la seconde phase du cycle et pendant la grossesse.

Prophylactique

Se dit d’un traitement visant à prévenir la survenue d’une maladie.

Protectomie

Opération consistant à retirer une tumeur du rectum.

Protéine

Expression fonctionnelle du message contenu dans un gène. Les protéines assurent l'essentiel des fonctions de la cellule (forme de la cellule, fonctionnement). On les retrouve sous différentes formes : enzymes, hormones, récepteurs... Les protéines sont constituées d'une longue chaîne d'acides aminés.

Protocole

Description précise des conditions du déroulement de l'essai clinique.

Proton

Particule élémentaire de charge positive composant l'atome. Elle peut être utilisée pour le traitement de certains cancers (ex : mélanome de l’œil). Les protons sont émis par un accélérateur très puissant (cyclotron).

PSA

Antigène spécifique de la prostate (de l’anglais Prostate Specific Antigen). Le dosage du PSA est un indicateur biologique fiable de l’activité de cette dernière.

Psycho-oncologue

Psychiatre ou psychologue spécialisé dans l’étude des répercussions psychologiques du cancer sur les patients.

Pulpectomie

Intervention chirurgicale consistant à ôter la pulpe du testicule (la partie qui produit la testostérone) en conservant l'enveloppe.

Purpura

Petites tâches rouges apparaissant sur la peau.

Pylore

Partie inférieure de l'estomac.

R

Rachianesthésie

Technique d'anesthésie « cousine » de la péridurale qui consiste à anesthésier la partie basse du tronc et les membres inférieurs. Un produit anesthésiant est injecté dans le liquide céphalorachidien dans la région lombaire.

Radiation

(ou rayonnement) Émission d'énergie.

Radioisotope

Atome dont le noyau est radioactif.

Radiologue

Médecin spécialiste des examens radiologiques.

Radiothérapeute

Médecin spécialisé dans le traitement des cancers par radiothérapie.

Radiothérapie

(interne ou externe) Traitement par rayonnements ionisants de haute énergie (photons, électrons, autres particules ionisantes) capables de détruire les cellules tumorales.

Radium

Élément émettant des radiations utilisées pour le traitement des cancers.

Randomisation

Répartition aléatoire en deux groupes des patients qui participent à un essai clinique : un groupe reçoit le nouveau traitement, l'autre celui de référence. Ces groupes sont le plus comparables possible. Les essais randomisés peuvent être réalisés en double aveugle : ni les patients volontaires ni les médecins ne connaissent la nature du produit administré.

Rayons X

Radiations de haute énergie utilisées à faibles doses comme moyen de diagnostic (radiographie) et à fortes doses dans certains types de traitement (radiothérapie).

Réarrangement chromosomique

Remaniement du chromosome caractérisé par des pertes, des multiplications ou des déplacements de certains segments d’ADN.

Récepteur

Relais de communication situé dans la cellule ou sur sa membrane, qui transmet des messages et déclenche une réaction spécifique dans l'organisme. Dans le cas d'un récepteur hormonal, la réaction est déclenchée par la fixation d'une hormone.

Rechute

Réapparition de cellules cancéreuses, au même endroit ou dans une autre région du corps. Une récidive peut survenir très tôt après la fin des traitements, mais aussi après une longue période de rémission.

Récidive

Réapparition de cellules cancéreuses, au même endroit ou dans une autre région du corps. Une récidive peut survenir très tôt après la fin des traitements, mais aussi après une longue période de rémission.

Rectum

Partie terminale du tube digestif située entre le côlon et l'anus.

Reprotoxique

Se dit d'un produit toxique pour la reproduction, c'est-à-dire qui altère la fertilité de l'homme ou de la femme et qui peut être dangereux pour le foetus.

Résection

Retrait par voie chirurgicale de tout ou partie d’un organe ou d’un tissu anormal.

Résection endoscopique

Ablation de la tumeur par endoscopie.

Résection endoscopique transurétrale

Ablation de la tumeur par endoscopie via l’urètre.

Réticulum endoplasmique

Réseau tubulaire qui s’étend dans tout l’espace intracellulaire (noyau excepté). C'est le lieu de synthèse des protéines membranaires et des protéines solubles. Les protéines fabriquées dans le réticulum endoplasmique sont véhiculées vers l’appareil de Golgi.

Rétropéritoine

Zone de l’abdomen située en arrière du péritoine et contenant différents organes appelés organes rétropéritonéaux (vaisseaux sanguins - aorte et veine cave inférieure, reins, glandes surrénales, pancréas, duodénum, uretère, les vaisseaux spermatiques chez les hommes et les vaisseaux utéro-ovariens chez les femmes).

RNAi

Voir ARNi

S

Sarcome

Cancer des tissus de soutien de l’organisme (os, cartilage, adipocytes, tissus conjonctifs, muscles…).

Scanner

(ou tomodensitométrie) Technique radiologique informatisée utilisant les rayons X et donnant des images détaillées selon des plans de coupe successifs.

Scanner thoracique

Examen d’imagerie qui permet de visualiser après l’injection d’un produit de contraste les éventuelles métastases logées au niveau du thorax. Différentes coupes sont obtenues grâce à des rayons X, puis les images sont reconstruites par informatique.

Scanner thoraco-abdomino-pelvien

Examen d'imagerie permettant de visualiser, après l'injection d'un produit de contraste, les éventuelles métastases logées au niveau du thorax. Différentes coupes sont obtenues grâce à des rayons X, puis les images sont reconstruites par informatique.

Scintigraphie

Technique d’imagerie médicale qui permet l’étude du fonctionnement d’organes. Cet examen repose sur l’utilisation d’un produit faiblement radioactif qui est injecté dans la zone à explorer : les radiations de ce produit appelé « marqueur » rendent possible la visualisation du fonctionnement de la structure étudiée.

Scintigraphie osseuse

Examen radiologique permettant de détecter d’éventuelles métastases osseuses. Cet examen nécessite une injection d’iode par voie intraveineuse avant la réalisation des clichés.

Score de Gleason

Fondé sur le degré de différenciation de la tumeur, il est coté de 2 à 10. Il se calcule comme la somme des 2 grades les plus fréquemment représentés dans la tumeur analysée (voir aussi Stade).

Scrotum

Sac de peau protégeant les testicules.

Sédation

Action visant le système nerveux central pour relaxer, réduire l'anxiété, ralentir la respiration, ou encore diminuer les réflexes.

Séquençage

Technique déterminant la séquence des nucléotides (les « lettres » du code génétique) constituant la molécule d'ADN. Le séquençage permet de connaître les éventuelles modifications spécifiques aux cellules cancéreuses.

Séquence

Suite d’éléments qui forment une chaîne. On parle de séquence de l’ADN (il s’agit de l’enchaînement des bases de l’ADN) ou bien de séquence protéique (enchaînement des acides aminés).

Séquence complémentaire

Séquence d’ADN ou d’ARN qui possède un enchaînement de bases complémentaire (A avec T ou U, C avec G).

Sievert

Unité de mesure utilisée pour évaluer l'impact des rayonnements sur la santé humaine.

Soins palliatifs

Désignent l'ensemble des soins et des soutiens destinés à accompagner une personne malade en préservant au mieux sa qualité de vie. Il existe en France des unités de soins palliatifs (USP), lieux où tous les traitements nécessaires sont poursuivis en privilégiant le confort et la prise en charge globale du patient.

Souffle

(Ou souffle cardiaque) Bruit anormal perçu à l'auscultation cardiaque, il est le témoin d'un écoulement turbulent du sang au travers d'une valve cardiaque.

Spermatogenèse

Processus de fabrication des spermatozoïdes. Il se produit dans les tubes séminifères des testicules à partir de la puberté.

Spermatozoïde

Cellule germinale mâle mâture éjectée dans le liquide séminal lors des rapports sexuels.

Sphincter

Anneau musculaire permettant d'ouvrir et fermer l'extrémité d'un organe.

Squameux

Se dit d’une peau qui pèle.

Stade

Degré d’évolution de la tumeur. On distingue classiquement 4 stades, de I à IV, de gravité croissante.

Stéréotaxique

Procédé dans lequel une imagerie est réalisée grâce à un cadre placé sur le crâne qui permet de repérer très précisément la tumeur cérébrale dans les 3 dimensions.

Stéroide

Importante catégorie de lipides, présents dans le règne animal et végétal. Parmi les stéroïdes, on compte le cholestérol, les vitamines D, les hormones sexuelles (œstrogènes et progestérone, testostérone et androstérone...).

Stomatite

inflammation de la muqueuse buccale.

Stomie

Jonction entre un organe creux et un orifice cutané.

Stomie urinaire

Dérivation des urines à la peau de l'abdomen.

Stratification

Division de la population en un certain nombre de sous-ensembles partageant les mêmes caractéristiques biologiques, notamment génétiques, de la tumeur.

Stromale

Cellule appartenant au stroma, tissu qui donne sa structure à un organe.

Suppresseur

(de tumeur) Se dit d’un gène ou d’une protéine qui freine le développement de tumeurs.

Système lymphatique

Ensemble des tissus et organes comprenant la moelle osseuse, la rate, le thymus, les amygdales et les ganglions, qui produisent et gardent en réserve les cellules chargées de combattre l'infection (lymphocytes).

T

TEP

Acronyme de tomographie par émission de positrons. C’est une technique d’imagerie qui permet de retrouver toutes les localisations du lymphome et de connaître très précocement la réponse aux traitements. Cet examen nécessite l’injection d’une substance radioactive.

Testicule

Organe faisant partie de l'appareil reproducteur mâle (en tant que gonade) et du système endocrinien (en tant que glande endocrine). Ses fonctions comprennent la production des spermatozoïdes (spermatogénèse) et la production des hormones sexuelles mâles, surtout la testostérone.

Testostérone

Hormone mâle sécrétée par les testicules.

Thérapies ciblées

Médicaments qui agissent directement au niveau de la cellule cancéreuse, soit à l’intérieur où ils bloquent des mécanismes biologiques indispensables à la survie de la cellule, soit sur sa membrane. Les thérapies ciblées ne détruisent que les cellules malades et épargnent les cellules saines, contrairement à la chimiothérapie classique, moins sélective.

Thermo-ablation

Technique peu invasive de destruction des tissus cancéreux grâce à la chaleur produite par le passage d’un courant électrique dans une électrode.

Thrombocyte

Fragment de cellule présent dans le sang contribuant à la coagulation. Également appelé plaquette.

Thrombopénie

Diminution anormale du nombre des plaquettes sanguines dans le sang, exposant le patient à un risque d’hémorragie.

Thyroïde

Glande endocrine située dans le cou et régulant de nombreux systèmes hormonaux.

Thyroïdectomie

Ablation de la thyroïde.

Thyroxine

Hormone fabriquée par la glande thyroïde.

Tissu

Ensemble de cellules de structure identique et qui ont une même fonction.

Tissu conjonctif

Tissu de maintien de l’organisme.

Tissu de soutien

Tissu de maintien de l’organisme, synonyme de tissu conjonctif.

Tomodensitométrie

(scanner ou TDM) Technique d’imagerie inforamtisée associant le scanner et l’injection d’un produit de contraste permettant de visualiser le fonctionnement des organes.

Torsion testiculaire

Torsion du cordon spermatique qui relie le testicule au reste de l'appareil reproducteur de l'homme. C'est une urgence chirurgicale dans la mesure où elle peut être à l'origine d'une nécrose du testicule par manque d'oxygénation. Elle provoque une douleur intense.

Toxicité

Capacité d'une substance à provoquer des effets néfastes pour la santé.

Trachéal

Relatif à la trachée.

Trachéostome

Orifice d’abouchement de la trachée sur la peau au niveau du cou, permettant de respirer après une laryngectomie.

Traduction

Décryptage en protéine du code génétique transporté par l’ARN messager.

Traitement adjuvant

Traitement administré après le traitement initial d’un cancer (qui correspond généralement à l'ablation de la tumeur par chirurgie), afin de détruire les cellules cancéreuses qui auraient déjà quitté la tumeur primaire ou qui auraient pu échapper à la chirurgie.

Traitement hormonal substitutif (THS)

Traitement à base d’hormones sexuelles féminines qui permet d’atténuer les symptômes gênants dus à la ménopause.

Traitement systémique

Traitement par voie générale visant à atteindre les cellules malignes dispersées dans tout l'organisme, par opposition à un traitement local (chirurgie, radiothérapie).

Transaminase

Enzyme du foie dont l’augmentation signifie principalement une atteinte des cellules du foie.

Transcription

Copie d’un des brins de l’ADN (montants de l’échelle) en ARN messager afin de transporter l’information génétique en dehors du noyau, où elle sera traduite en protéine.

Translocation

Anomalie génétique résultat d'un échange d'une portion d'ADN entre deux chromosomes.

Transplantation hépatique

Greffe du foie.

Trisomie 21

Maladie due à la présence d’un chromosome 21 surnuméraire (trois au lieu de deux). Elle se caractérise par un déficit intellectuel associé à des particularités morphologiques.

Trompe de Fallope

Tube aboutissant d'un côté de la partie supérieure de l'utérus et permettant à l'ovule de descendre dans l'utérus à partir de l'ovaire.

TSH

Hormone sécrétée par l’hypophyse stimulant le fonctionnement de la glande thyroïde.

Tumeur

Grosseur qui prolifère en affectant les tissus environnants. Elle peut produire des tumeurs secondaires (voir Métastase).

Tumeur bénigne

Tumeur (grosseur) non cancéreuse qui ne se propage pas à d’autres régions de l’organisme.

Tumeur différenciée

Dite aussi tumeur mature. Tumeur constituée de cellules dont la structure est proche des cellules normales du tissu dans laquelle elle se trouve. Ce type de tumeur se multiplie plus lentement. Une tumeur différenciée a un meilleur pronostic qu'une tumeur indifférenciée.

Tumeur infiltrante

Cancer développé à partir de l'urothélium et qui a progressé dans la couche musculaire de la vessie.

Tumeur maligne

Appelée aussi cancer. Grosseur qui prolifère en affectant les tissus environnants. Elle peut produire des tumeurs secondaires (métastases) qui se propagent à travers le sang ou la lymphe.

Tumeur non urothéliale

Cancer de la vessie qui prend directement naissance dans l'épaisseur de la vessie.

Tumeur proliférative

Tumeur qui a la capacité de se développer rapidement.

Tumeur superficielle

Cancer qui reste localisé au niveau de l'urothélium et du chorion.

Tumeur urothéliale

Cancer de la vessie qui prend naissance au niveau de l'urothélium : il est superficiel ou infiltrant selon son évolution.

Tumorectomie

Ablation chirurgicale d’une grosseur ou de tissus cancéreux.

Tyrosine kinase

Activité enzymatique caractérisant certains récepteurs impliqués dans la prolifération des cellules.

U

Ulcération

Formation d’une plaie plus ou moins profonde au niveau de la peau.

Ulcère

Plaie ouverte de la peau.

Ultrasons

Ondes acoustiques non perçues par l’oreille humaine.

Uretère

Conduit qui transporte l’urine depuis les reins jusqu’à la vessie.

Uretérostomie

Dérivation des uretères vers l'abdomen après une ablation de la vessie.

Urètre

Conduit qui transporte l'urine depuis la vessie jusqu’au méat urinaire.

Urographie intraveineuse

Examen radiographique des reins, de la vessie et des uretères. Pour rendre ces organes plus facilement visibles aux rayons X, on injecte dans une veine une substance opaque qui passe du sang dans l’urine.

Urothélium

Tissu qui tapisse l’intérieur de la vessie.

V

Vaccin

Thérapie visant à stimuler le système immunitaire afin d'aider l'organisme à lutter contre un antigène.

Vaisseaux lymphatiques

Système permettant de faire circuler la lymphe.

Vascularisation

Présence ou développement de vaisseaux sanguins qui apportent le sang à un tissu.

Vasectomie

Technique chirurgicale de stérilisation de l'homme qui bloque l'arrivée des spermatozoïdes.

Veine cave

Veine drainant le sang de l’ensemble du corps vers le cœur.

Veine porte

Veine apportant le sang riche en nutriments depuis le système digestif juqu'au foie.

Vésical

Relatif à la vessie.

Virus

Entité biologique capable d'infecter une cellule étrangère et d'utiliser ses ressources pour se multiplier.

Virus oncogène

Virus ayant la propriété de rendre cancéreuse la cellule qu’il infecte.

Vitesse de sédimentation

Paramètre souvent demandé par les médecins lors d'un examen sanguin. C'est la vitesse à laquelle les globules rouges tombent dans le fond d'un tube à essai. Pour la connaître, on place du sang dans un tube à essai. Au bout d'une à deux heures, la hauteur de sérum ne contenant plus de globules rouges est mesurée.

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

Les ressources de la Fondation ARC proviennent exclusivement de la générosité de ses donateurs et testateurs.

Vous bénéficiez d'une réduction d'impôt à hauteur de 66 % du montant de votre don, si vous êtes imposable sur le revenu, et de 75 % si vous êtres assujetti à l'IFI.