Back to top

Contribuer

à la recherche sur le cancer

Aidez la recherche en immunothérapie

à progresser contre le cancer !

Contribuer à la recherche sur le cancer :
Don ponctuel
Don mensuel
Punctual donation buttons
Regular donation buttons

Aidez la recherche en immunothérapie

à progresser contre le cancer !

Le Prix Kerner 2018

Les prix Kerner ont récompensé la capacité des chercheurs à exposer simplement les enjeux de leurs travaux.

La présidente du jury du Prix Kerner, Lise Loumé, ainsi que l’ensemble du jury ont salué et encouragé le travail de vulgarisation réalisé par les jeunes chercheurs, qui se sont prêtés au jeu de partager leurs travaux de recherche avec le grand public. Les Prix Kerner ont ainsi récompensé les trois meilleurs articles :

 

Floriane Poignant1er prix : Floriane Poignant, doctorante au CNRS, à l’Institut de physique nucléaire de Lyon (à Villeurbanne) au sein de l’université de Lyon pour son article « Radiothérapie et nanoparticules un duo de choc pour cibler les traitements contre le cancer », dans lequel elle explique comment l’utilisation de nanoparticules d’or permet d’améliorer l’efficacité de radiothérapies anti-cancéreuses tout en limitant leurs effets indésirables ;

 

Alexia Lopresti2e prix : Alexia Lopresti, doctorante au Centre de recherche en cancérologie de Marseille, pour « À l’écoute des cellules tumorales circulantes pour évaluer et suivre la réponse au traitement », qui illustre une nouvelle technique rapide et efficace pour détecter des cellules tumorales circulantes à partir d’une simple prise de sang. Alexia Lopresti a également reçu le Prix Coup de coeur des donateurs pour la présentation de son travail de vulgarisation. Ce prix est décerné par les donateurs présents lors de cette journée au jeune chercheur dont ils ont le plus apprécié la présentation de ses travaux.

 

Meriem Koual3e prix : Meriem Koual, chirurgien gynécologue à l’hôpital Georges Pompidou (Paris) et doctorante à l’unité Inserm 1124, Paris Descartes pour « Dioxine de Seveso : un polluant qui booste le cancer du sein », un article qui explique son travail de recherche visant à identifier les mécanismes biologiques par lesquels la dioxine de Seveso, un polluant organique persistant très présent dans notre environnement, contribuerait à l’agressivité des tumeurs mammaires.

 

 

 



Crédits photos : Eric M./Encre Noire/Fondation ARC • Fondation ARC


Retrouvez-nous
sur les réseaux sociaux