Back to top
Intro donation

Contribuer

à la recherche sur le cancer

Contribuer à la recherche sur le cancer :
Don ponctuel
Don mensuel
Punctual donation buttons
Regular donation buttons

Les cancers du foie

Qu'est-ce qu'un cancer du foie ?

Le foie est un organe de l’appareil digestif qui assure notamment un rôle d’épuration de l’organisme. Plusieurs types de tumeurs peuvent s’y développer, la forme la plus fréquente étant le carcinome hépatocellulaire (ou hépatocarcinome).

Qu'est-ce que le foie ?

Foie
Représentation de l'appareil digestif avec un focus sur le foie.
©sophiejacopin.com

Le foie se situe dans la partie supérieure droite de l’abdomen et pèse environ 1,5 kg.

Il assure à lui seul trois fonctions essentielles :

  • l’épuration des toxines et des déchets sanguins ;
  • l’assimilation et le stockage d’éléments nutritionnels (lipides, glucides, vitamines et fer) ;
  • la synthèse de protéines qui entrent dans la composition du sang (albumine, ferritine…), notamment celles qui permettent le contrôle de la coagulation (fibrinogène, prothrombine…).

Le foie sécrète également la bile qui participe à la digestion. Pour jouer son rôle, cette substance est collectée par des canaux (voies biliaires) qui la déversent dans l’intestin. La vésicule biliaire, aussi approvisionnée par ces canaux, permet de stocker la bile entre les repas.

 

 

Le foie, un organe qui s'autorépare

Le foie est un organe clé de l’organisme pour éliminer les composés toxiques. Pour assurer cette fonction, seul un quart de son volume suffit. Les principales cellules qui le composent (les hépatocytes) sont capables de se multiplier spontanément, rapidement et de façon massive en cas par exemple d’ablation ou de destruction d’une partie du foie. Cependant, lorsque l’organe est malade et souffre d’une cirrhose, cette capacité de régénération est très réduite.


L'anatomie du foie

Le foie est formé de deux lobes principaux (droit et gauche), eux-mêmes divisés en huit segments. Pour assurer ses fonctions, deux vaisseaux sanguins l’approvisionnent :

  • l’artère hépatique draine du sang oxygéné qui lui permet de fonctionner correctement ;
  • la veine porte conduit le sang provenant du système digestif. Elle apporte les nutriments que le foie métabolise et stocke.

Qu'est-ce que le cancer du foie ?

Il n’existe pas un mais plusieurs cancers du foie.

Certains se développent d’emblée dans le foie : on parle de tumeurs dites primaires. Dans d’autres cas, la tumeur présente dans le foie est une métastase d’un autre cancer – du sein, du poumon, du rein ou du côlon… – qui n’a pas été diagnostiqué et traité précocement ; certaines cellules cancéreuses ont alors migré dans le sang jusque dans le foie. On parle de métastases ou de tumeurs secondaires. Elles ne sont pas abordées dans cette brochure car leur traitement relève de la prise en charge globale du cancer initial.

Parmi les cancers primaires du foie, on distingue :

  • le carcinome hépatocellulaire (ou hépatocarcinome) qui représente 85 % des cas. Il se développe à partir des hépatocytes, cellules majoritaires du foie.
  • plus rarement, d’autres tumeurs peuvent se développer, comme le cholangiocarcinome (qui se développe à partir des cellules des voies biliaires), l’angiosarcome (à partir des cellules des vaisseaux hépatiques notamment après une exposition répétée à des produits toxiques ou l’hépatoblastome de l’enfant (à partir des cellules embryonnaires du foie).
Les cancers du foie en France

En France, plus de 8 700 nouveaux carcinomes hépatocellulaires ont été diagnostiqués en 2012, dont 80 % environ chez des hommes. L’âge médian des patients au moment du diagnostic est de 69 ans chez les hommes et de 74 ans chez les femmes. Le diagnostic est souvent tardif ce qui explique le mauvais pronostic de la maladie : la survie à cinq ans après le diagnostic est de 11 à 12 %.


Ce dossier a été réalisé grâce au concours du Docteur Jean Faivre, médecin au service d'hépato-gastro-entérologie au CHU de Dijon et Professeur à l'Université de Bourgogne.


Retrouvez-nous
sur les réseaux sociaux