Je veux m’informer sur les cancers et plus précisément sur les cancers du foie
Back to top

Contribuer

à la recherche sur le cancer

Ensemble, agissons pour guérir

2 cancers sur 3 d'ici 2025

Contribuer à la recherche sur le cancer :
Don ponctuel
Don mensuel
Punctual donation buttons
Regular donation buttons

Ensemble, agissons pour guérir

2 cancers sur 3 d'ici 2025

Les cancers du foie

Le foie est un organe de l’appareil digestif qui assure notamment un rôle d’épuration de l’organisme. Plusieurs types de tumeurs peuvent s’y développer, la forme la plus fréquente étant le carcinome hépatocellulaire (ou hépatocarcinome).

Ce dossier a été réalisé grâce au concours du Docteur Jean Faivre, médecin au service d'hépato-gastro-entérologie au CHU de Dijon et Professeur à l'Université de Bourgogne.

En 2016, 38 projets de recherche ont été soutenus par la Fondation ARC

En 2016, plus de 5 millions d’euros alloués à la recherche sur les cancers de l'appareil digestif

Plus de 8 700 nouveaux carcinomes hépatocellulaires diagnostiqués en 2012

Introduction

Le foie se situe dans la partie supérieure droite de l’abdomen et pèse environ 1,5 kg.

Il assure à lui seul trois fonctions essentielles : l’épuration des toxines et des déchets sanguins ; l’assimilation et le stockage d’éléments nutritionnels (lipides, glucides, vitamines et fer) ; la synthèse de protéines qui entrent dans la composition du sang (albumine, ferritine…), notamment celles qui permettent le contrôle de la coagulation (fibrinogène, prothrombine…).

En savoir plus sur le foie et les cancers du foie

Les symptômes et le diagnostic

À moins que le patient fasse l’objet d’un suivi médical régulier (en cas d’exposition à des facteurs de risque), le cancer du foie est généralement diagnostiqué tardivement en raison de l’absence de symptômes jusqu’aux stades avancés de la maladie.

Vivre avec et après la maladie

Le diagnostic de cancer est une épreuve difficile pour les malades. L’équipe médicale et les services mis en place, notamment par les associations, sont là pour accompagner les patients et leurs proches pendant et après la maladie.

Après le choc lié à l’annonce de la maladie, il est important pour le patient de s’impliquer progressivement dans sa prise en charge. Ne pas perdre pied et éviter les baisses de moral contribuent en effet à l’efficacité des traitements.

Lire la suite

Les espoirs de la recherche

La recherche se consacre principalement à la mise au point de médicaments capables de mieux contrôler les stades avancés de la maladie. Pour les tumeurs plus précoces, l’objectif est surtout de rendre la greffe de foie plus accessible.

Lire la suite

Retrouvez-nous
sur les réseaux sociaux