Je veux m’informer sur les cancers et plus précisément sur les cancers du pancréas
Back to top

Contribuer

à la recherche sur le cancer

Ensemble, agissons pour guérir

2 cancers sur 3 d'ici 2025

Contribuer à la recherche sur le cancer :
Don ponctuel
Don mensuel
Punctual donation buttons
Regular donation buttons

Ensemble, agissons pour guérir

2 cancers sur 3 d'ici 2025

Les cancers du pancréas

La forme de cancers du pancréas la plus fréquente est l’adénocarcinome canalaire (90 % des cas diagnostiqués). D’autres tumeurs malignes peuvent également se développer mais elles sont beaucoup plus rares.

Ce dossier a bénéficié du concours du Pr Pascal Hammel, service d'oncologie digestive et médicale à l'hôpital Beaujon (Clichy).

En 2016, 38 projets de recherche ont été soutenus par la Fondation ARC

En 2016, plus de 5 millions d’euros alloués à la recherche sur les cancers de l'appareil digestif

Environ 11 600 nouveaux cas de cancers du pancréas diagnostiqués chaque année

Introduction

Le pancréas est un organe plat situé dans l’abdomen, derrière l’estomac. Il est positionné dans une anse formée par le duodénum (première partie de l’intestin). Cet organe mesure environ 15 cm de long et comporte trois parties : la tête, le corps et la queue.

En savoir plus sur le pancréas et les tumeurs du pancréas

Les facteurs de risque

Le tabagisme est le principal facteur de risque environnemental de cancer du pancréas. Par ailleurs, une alimentation riche en graisses et viandes, et pauvres en fibres, ainsi que la sédentarité pourraient favoriser, à un moindre degré, la survenue de ces tumeurs.

Les symptômes et le diagnostic

Les principaux symptômes dus au cancer du pancréas sont la jaunisse, les douleurs abdominales et l’amaigrissement. Ils apparaissent tardivement dans l’histoire de la maladie, ce qui explique que le diagnostic soit souvent posé à un stade avancé.

Vivre avec et après la maladie

L’annonce d’un cancer constitue souvent un traumatisme pour le patient et pour ses proches. La parole et le dialogue contribuent à l’acceptation de la maladie. Cet état d’esprit peut renforcer l’efficacité des traitements. Il lui permettra aussi d’être plus impliqué et efficace dans l’apprentissage des nouvelles habitudes consécutives aux traitements.

Après le diagnostic d’un cancer, les patients peuvent ressentir différentes émotions, parfois contradictoires. Ils peuvent éprouver des sentiments allant de l’optimisme au désespoir, du courage à l’anxiété selon les moments. Les proches peuvent eux aussi être significativement affectés.

Lire la suite

Les espoirs de la recherche

Afin d’améliorer le pronostic des cancers du pancréas, la recherche travaille au développement d’outils de diagnostic plus précis et de protocoles thérapeutiques plus efficaces.

Lire la suite

Retrouvez-nous
sur les réseaux sociaux