Je veux m’informer sur les cancers et plus précisément sur les cancers des voies aéro-digestives supérieures
Back to top

Contribuer

à la recherche sur le cancer

Ensemble, agissons pour guérir

2 cancers sur 3 d'ici 2025

Contribuer à la recherche sur le cancer :
Don ponctuel
Don mensuel
Punctual donation buttons
Regular donation buttons

Ensemble, agissons pour guérir

2 cancers sur 3 d'ici 2025

Les cancers des voies aérodigestives supérieures

Appelés aussi cancers ORL, les cancers des voies aérodigestives supérieures ou VADS représentent un ensemble de cancers qui touche, aujourd’hui encore, principalement les hommes.

Ce dossier a été réalisé grâce au concours du Docteur Jérôme Fayette, médecin oncologue au centre de lutte contre le cancer Léon Bérard (Lyon), spécialiste des cancers ORL, du poumon, des sarcomes et GIST.

14 706 nouveaux cas de cancers des VADS diagnostiqués en 2015

En 2016, 5 projets ont reçu le soutien de la Fondation ARC

En 2016, plus d'un million d'euros alloués à la recherche sur ce cancer

Introduction

Les voies aériennes digestives supérieures (VADS) correspondent à la partie haute des appareils digestif et respiratoire. Carrefour des voies utiles pour manger et respirer, les VADS regroupent un ensemble de conduits et de cavités également indispensables à la parole et l’olfaction.

En savoir plus sur les voies aéro-digestives supérieures

Vivre avec et après la maladie

Les cancers des VADS et leurs traitements ont des conséquences qui peuvent être importantes même si les progrès permettent de minimiser les pertes fonctionnelles. Rééducation et soutien sont indispensables pour parvenir à retrouver une vie « presque comme avant ».

La consommation d’alcool et le tabagisme sont des comportements à risque particulièrement importants des cancers des VADS. De plus, fumer augmente le risque de complications des traitements mais aussi le risque de récidive. C’est pourquoi les médecins insistent pour un arrêt total.

Lire la suite

Les espoirs de la recherche

Immunothérapies et thérapies ciblées sont au cœur des améliorations attendues dans la prise en charge thérapeutique des cancers des VADS. Du côté de la chimiothérapie, la recherche se poursuit pour faire du « sur mesure ».

Lire la suite

Retrouvez-nous
sur les réseaux sociaux